Lundi 22 octobre 2018 | Dernière mise à jour 03:07

Suisse Mariage gay et naturalisation traités en parallèle

La naturalisation des partenaires homosexuels devrait être traitée avec le projet de mariage pour tous.

En mars, le National a adopté un projet mettant partenariat enregistré et mariage sur un pied d'égalité.

En mars, le National a adopté un projet mettant partenariat enregistré et mariage sur un pied d'égalité. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'octroi de la naturalisation facilitée aux partenaires homosexuels devrait être tranchée en parallèle avec le projet de mariage pour tous. Le Conseil des Etats a décidé lundi tacitement de suspendre les travaux sur le sujet en attendant. Le National doit encore se prononcer.

Actuellement, une étrangère mariée à un Suisse ou un étranger marié à une Suissesse peut bénéficier de la naturalisation facilitée après trois ans de vie matrimoniale et cinq ans de séjour en Suisse. Elle n'est en revanche pas offerte aux couples liés par un partenariat enregistré.

Pour obtenir le passeport à croix blanche, l'étranger bénéficie des mêmes délais raccourcis. Mais il doit passer par une naturalisation ordinaire beaucoup plus fastidieuse, liée notamment à un examen et avec des chances de succès plus réduites.

En mars, le National a adopté par 122 voix contre 62 un projet mettant partenariat enregistré et mariage sur un pied d'égalité. Celui-ci passe par une modification de la constitution.

Cette dernière ne donne actuellement à la Confédération la compétence de régler directement l'acquisition et la perte de la nationalité que dans les cas de filiation, de mariage et d'adoption. Il s'agirait donc d'ajouter le partenariat enregistré.

Mariage pour tous

Un autre projet nécessiterait une modification de la constitution. La commission des affaires juridiques du National planche sur un projet de mariage pour tous. Issu d'une initiative vert'libérale, celui-ci devrait permettre aux couples homosexuels de se passer la bague au doigt, mais aussi aux couples hétérosexuels de conclure un partenariat enregistré.

Une fois que ce projet aura été rédigé, on pourra savoir quelles règles seront encore nécessaires pour instaurer une égalité en matière de naturalisation, a fait valoir Peter Föhn (UDC/SZ) au nom de la commission préparatoire. (ats/nxp)

Créé: 26.09.2016, 19h32

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.