Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 17:00

Berne Mathias Reynard part en guerre contre la hausse de l'AG

Le Valaisan veut que le Conseil fédéral s'engage clairement à agir contre une hausse de l'abonnement général et la disparition de certaines prestations des CFF.

Le scénario selon lequel les CFF voudraient réduire l'accès à l'AG fait bondir Mathias Reynard (PS/VS), qui y voit un non sens pour le développement de la mobilité écologique.

Le scénario selon lequel les CFF voudraient réduire l'accès à l'AG fait bondir Mathias Reynard (PS/VS), qui y voit un non sens pour le développement de la mobilité écologique. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le conseiller national Mathias Reynard a été prompt à réagir. Ce mardi, il a déposé à Berne une interpellation à l'adresse du Conseil fédéral sur les plans plus ou moins confidentiels des CFF d'augmenter le prix de l'abonnement général (AG) ces prochaines années.

Le 8 mai dernier le magazine «Beobachter» révélait que ch-direct, la communauté tarifaire qui regroupe 250 entreprises des transports publics, envisageait à l'horizon 2012 une augmentation de l’AG, ainsi que la disparition de certaines prestations, comme l’AG pour les jeunes, les cartes journalières des communes, ainsi que la possibilité de déposer son AG pendant 30 jours.

«Cette augmentation ne fait pas de sens»

«Même si ce projet semble reporté, il est nécessaire de s’assurer qu’une telle augmentation n’entrera pas en vigueur, écrit le Valaisan. Dans le contexte actuel de prise de conscience mondiale de l’importance de la transition écologique, cette augmentation ne fait pas sens. Elle toucherait majoritairement les jeunes et les personnes à moyen et bas revenu, qui seraient massivement handicapés dans leur mobilité.»

Dans son interpellation, il demande au Conseil fédéral ce qu'il entend entreprendre pour freiner une évolution des prix «contraire aux intérêts de la population suisse dans le domaine des transports public» et s'il est prêt à examiner en profondeur la politique des prix pratiquée par les CFF, avant toute augmentation des tarifs.

Créé: 04.06.2019, 14h19

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.