Dimanche 22 juillet 2018 | Dernière mise à jour 18:21

Suisse Les médecins de famille pour l'examen à 75 ans

Le contrôle obligatoire pour les conducteurs âgés pourrait être repoussé de cinq ans. Le parlement doit encore donner son feu vert.

Les conducteurs âgés pourraient bien obtenir un délai de cinq ans avant leur visite obligatoire.

Les conducteurs âgés pourraient bien obtenir un délai de cinq ans avant leur visite obligatoire. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les seniors doivent passer en Suisse une visite médicale dès qu'ils ont 70 ans s'ils veulent garder leur permis de conduire. Beaucoup trop tôt, pour le conseiller national Maximilian Reimann (UDC/AG) qui cherche depuis des années à repousser cet examen obligatoire à 75 ans.

Il n'est plus seul dans son combat puisqu'il est désormais soutenu par les Médecins de famille et de l'enfance en Suisse (MFE). «La plupart des seniors entre 70 et 75 ans sont encore en bonne santé», a déclaré le président Philippe Luchsinger au Blick.

Le conducteur est responsable

Il estime que l'obligation de contrôle à 70 ans est «disproportionnée et excessive pour les médecins de famille. Il n'existe pour le moment aucune enquête scientifique qui prouve l'efficacité de cette limite d'âge.»

La responsabilité de prendre le volant doit donc incomber au conducteur. «De nombreux seniors rendent d'eux-mêmes leur permis. Et si un patient n'est plus capable de conduire que ce soit à 25, 50 ou 65 ans, nous pouvons déjà le déclarer aujourd'hui.»

Maximilian Reimann réjoui

C'est un sujet important pour les médecins de famille, ajoute Philippe Luchsinger. Ils se sont engagés dans le cadre de Via Sicura à améliorer leurs compétences dans ce cas bien précis et à appliquer des procédures de contrôle unifiées pour toute la Suisse.

Mais pour le président, «personne ne doit redouter que quelque chose de grave arrive si l'âge de contrôle est relevé à 75 ans. Notre expérience montre que c'est la bonne limite.»

Ce soutien réjouit Maximilian Reimann, dont la motion doit encore récolter le feu vert du Parlement, avant un probable passage devant le peuple. «L'appui des médecins de famille au changement ouvre la voie à cette question sensible.» (nxp)

Créé: 19.01.2017, 11h07

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.