Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:37

Coronavirus Menace sur la suite de la session à Berne

L'UDC demande l'arrêt de la session en raison de la montée de l'épidémie du coronavirus. Décision cet après- midi.

Le palais fédéral à Berne.

Le palais fédéral à Berne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La session de printemps des Chambres fédérales est en sursis. Le chef du groupe UDC au Parlement, Thomas Aeschi (UDC/ZG) a déposé une demande urgente pour interrompre la session ce lundi. Selon nos informations, le bureau doit se réunir à 13 heures pour décider de la suite à lui donner.

Il se pourrait que la présence parmi les élus de personnes faisant partie du groupe à risque des plus de 65 ans soit un argument pour mettre un terme aux débats. La semaine dernière, la conseillère national Magdalena Martullo-Blocher avait créé la polémique en portant un masque, disant vouloir se prémunir et prémunir ses collègues de toute affection.

Rappelons que le Parlement siège quasiment à huis-clos depuis le 2 mars. Le public n'a pas accès au Palais fédéral et toutes les visites ont été supprimées. Seuls les parlementaires, les journalistes permanents et les lobbyistes attitrés peuvent y entrer.

Eric Felley

Créé: 09.03.2020, 08h16

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.