Vendredi 5 juin 2020 | Dernière mise à jour 23:11

Abandon La mendicité restera prohibée dans le canton de Vaud

Le référendum contre l'interdiction lancé par l'extrême gauche et par des associations n'a pas recueilli suffisamment de signatures.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Vaudois ne voteront finalement pas sur la mendicité. Le comité référendaire jette l'éponge: «nous avons récolté un peu plus de 8000 signatures, alors que 12'000 étaient nécessaires», a expliqué samedi à l'ats Jorge Lemos, coordinateur du référendum, confirmant une information du journal 24 heures.

Le comité référendaire n'est pas vraiment surpris du résultat. «Sans l'appui des partis gouvernementaux, nous savions que ce serait difficile. Nous attendions un plus grand renfort de la part des socialistes et des Verts», a ajouté le secrétaire politique de Solidarités.

Grâce au référendum, un débat de fond a été mené, estime le coordinateur. «Il a permis de faire pression sur le Conseil d'Etat pour qu'il propose que la mendicité occasionnelle ne soit pas interdite.»

Le comité entend remettre les 8000 signatures mardi au Grand Conseil vaudois, sous la forme d'une pétition. Paraphes à l'appui, il demande au parlement de revenir sur l'interdiction et d'y préférer l'ancien contre-projet du Conseil d'Etat.

En septembre dernier, le législatif avait accepté de justesse l'initiative UDC qui réclamait une interdiction sur tout le territoire cantonal. Le texte avait pris force de loi. Indignées, l'extrême-gauche et des associations avaient lancé le référendum. (ats/nxp)

Créé: 14.01.2017, 12h08

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.