Mardi 11 décembre 2018 | Dernière mise à jour 01:48

Polémique Micheline Calmy-Rey s’offre un appartement à 3 millions

Membre du comité directeur de l’UDC Genève, Eric Bertinat attaque l’ancienne conseillère fédérale sur Facebook. Il écrit qu’«un socialiste sans villa est un repas sans vin, un soleil sans rayon».

Image: Keystone

Le post Facebook qui attaque l’ancienne conseillère fédérale.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’ancienne conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey vient d’acquérir un appartement de près de 3 millions de francs dans le quartier de Florissant, à Genève. L’information, publiée dans la Feuille d’avis officielle de vendredi, a été médiatisée ce mardi matin sur Facebook par le conseiller municipal en Ville de Genève Eric Bertinat, membre du comité directeur de l’UDC Genève et coordinateur romand de l’ASIN (Action pour une Suisse indépendante et neutre).

Dans un message qui se veut polémique, Eric Bertinat relève que «tous les couples de pontes du Parti socialiste genevois sont aujourd’hui propriétaires de villas dans le canton et sont donc au moins millionnaires». Et l’élu UDC de conclure qu’«un socialiste sans villa est un repas sans vin, un soleil sans rayon».

A la mi-journée, le billet d’Eric Bertinat avait recueilli une vingtaine de commentaires sur le réseau social. Certains internautes estiment que «c’est une honte» pour une élue socialiste d’acquérir une propriété d’un tel montant. D’autres évoquent «la gauche caviar».

«Cet argent a été gagné honnêtement»

Ancien député au Grand Conseil, l’écologiste Christian Bavarel a pris la défense de l’ex conseillère fédérale sur Facebook. «Je suis scandalisé par cette attaque populiste, écrit-il. Les salaires des conseillers fédéraux sont publics, comme ceux des conseillers d’Etat. Cet argent a été gagné honnêtement et ils en font ce qu’ils veulent.»

Autre sympathisant de gauche, Marcel Chombier (de son vrai nom Stéphane Guex-Pierre) a répondu par une provocation à la provocation de l’élu UDC. «Eric Bertinat a raison, estime-t-il sur Facebook. Les gens de gauche ne devraient pas avoir accès au confort, et encore moins à la propriété. Ou alors obligeons-les à être de droite, à devenir xénophobes et démagos. »

Créé: 29.04.2014, 16h32

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.