Vendredi 21 septembre 2018 | Dernière mise à jour 15:35

Concours de beauté Miss Suisse 2018 est argovienne

Jastina Doreen Riederer a été élue Miss Suisse 2018. Elle succède à la Fribourgeoise Lauriane Sallin.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'Argovienne Jastina Doreen Riederer a été désignée samedi à Baden (AG) Miss Suisse 2018. La jeune fille de Spreitenbach, âgée de 19 ans, succède à la Fribourgeoise Lauriane Sallin, qui cède sa couronne après deux ans et quatre mois, soit le plus long règne.

Jastina Doreen Riederer travaille dans le commerce de détail, mais rêve d'une carrière de mannequin ou d'actrice. Elle s'est imposée en finale face à la Vaudoise de 21 ans, Karen Molinari, et la Tessinoise Michela Russo, âgée de 22 ans.

Karen Molinari, une étudiante de Bogis-Bossey, ne repart cependant pas les mains vides. Elle s'est adjugée le titre de Miss Photogénique, lui offrant un contrat de mannequin et une séance de photographie.

Au total, onze candidates, âgées de 18 à 25 ans, étaient en lice. Le jury était composé de l'ex-juré de «Germany's Next Topmodel» Peyman Amin, du photographe des célébrités Thomas Buchwalder, de Claudia Lässer (Teleclub), d'Annina Frey (SRF) et de l'animateur de radio Jonathan Schächter (Energy). (ats/nxp)

Créé: 11.03.2018, 11h28

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.