Mercredi 3 juin 2020 | Dernière mise à jour 11:57

Pandémie La moitié de la Suisse est en télé-travail et aime ça

«Le télétravail plaît à beaucoup de Suisses, à tel point qu'ils ne souhaitent à l'avenir plus passer l'intégralité de leur temps de travail au bureau», révèle un sondage.

Comme la moitié des Suisses, la rédaction du matin.ch est aussi en télé-travail.

Comme la moitié des Suisses, la rédaction du matin.ch est aussi en télé-travail. Image: lematin.ch

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Près de la moitié de la Suisse travaille actuellement à domicile... et ça lui plait, à en croire un sondage réalisé par le cabinet d'audit Deloitte Suisse.

«Le télétravail plaît à beaucoup d'entre eux, à tel point qu'ils ne souhaitent à l'avenir plus passer l'intégralité de leur temps de travail au bureau», a indiqué Deloitte jeudi dans un communiqué.

Selon le sondage réalisé auprès de 1500 personnes, 41% des personnes interrogées ont indiqué être plus productives à la maison, «malgré les échanges moins nourris avec les collègues et la distraction liée à la présence des enfants».

Alors qu'ils n'étaient que 25% à travailler depuis leur domicile avant la crise du coronavirus, contre 48% actuellement, 34% des répondants ont indiqué qu'ils voudront continuer à oeuvrer depuis leur domicile après la fin des mesures de confinement. «Le fait est là: la crise du Covid-19 (...) devrait accélérer la tendance déjà observée sur le long terme d'un accroissement du télétravail», a estimé Deloitte Suisse.

Pour Tanguy Dulac, directeur dans le domaine Human Capital Consulting, «la flexibilisation gagnée à marche forcée concernant le lieu et les horaires de travail a des effets positifs parce que les employés s'affranchissent du lieu de travail et prennent eux-mêmes en main la gestion de leur temps». (ats/Le Matin)

Créé: 14.05.2020, 09h13

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.