Mardi 22 octobre 2019 | Dernière mise à jour 21:42

Canton des Grisons La montagne bouge à nouveau à Bondo

Des mouvements de roches ont été détectés dans le vallon, une année après l'éboulement qui a coûté la vie à 8 randonneurs.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La montagne s'est remise en mouvement dans le Val Bondasca. Au point que la commune de Bregaglia (GR) a mis en garde le public face au danger de pénétrer dans cette vallée latérale.

Les autorités de Bregaglia ont confirmé mardi dans un communiqué que des mouvements ont été constatés au Piz Cengalo en juillet. Le site, surveillé en permanence depuis l'important éboulement de 3 millions de m3 de falaise l'an dernier, n'avait pourtant pas bougé de tout l'hiver. Le 23 août 2017, huit personnes avaient perdu la vie.

Pour l'heure, l'accès au site n'est que déconseillé. Les autorités en diront davantage lundi prochain. Celles de la commune de Bregaglia seront rejointes à cette occasion par celles du canton et même le conseiller fédéral Guy Parmelin, ministre de la protection de la population.

(ats/nxp)

Créé: 07.08.2018, 18h36

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.