Jeudi 21 mars 2019 | Dernière mise à jour 21:22

Buzz Voici la montre qui ne donne pas l'heure

Une marque neuchâteloise s’offre une pub mondiale grâce à une révolution horlogère: il faut débourser 12 000 francs pour ne pas avoir l’heure.

Une montre qui ne donne pas l’heure, ça vous tente?

Eric Cantona est l’ambassadeur de Hautlence, qui a créé cet «objet inutile, donc indispensable».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est bien plus beau lorsque c’est inutile, dit-on. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la marque horlogère Hautlence a poussé cette idée jusqu’au bout. La firme neuchâteloise s’offre même un buzz mondial en proposant une montre à 12 000 francs. Qui ne donne pas l’heure…

«Objet inutile, donc parfaitement indispensable», la Playground Labyrinth a été révélée il y a quelques jours à Baselworld. «Ça a créé un vrai tollé chez certains puristes. Comment une marque horlogère osait-elle proposer une montre qui ne donne pas l’heure? C’est quand même une première mondiale», sourit Sandro Reginelli, CEO et cofondateur de la marque établie à La Chaux-de-Fonds.

Mais le coup marketing était réussi. Il a été amplifié grâce à l’ambassadeur de la marque, l’acteur et ex-footballeur Eric Cantona. Qui dans un clip promotionnel, face caméra, lance en anglais l’approprié: «Changez les règles, prenez votre temps.» Le tout a donné un buzz mondial, avec des articles sur la montre qui ne sert à rien en anglais, espagnol, néerlandais, chinois ou japonais. «On voulait créer une surprise, un électrochoc. Mais là, c’est une incroyable surprise, bien au-delà de nos espérances», commente Sandro Reginelli.

Un ascenseur intégré

Bien. Mais qu’est-ce exactement que cette montre? «En fait, ce n’en est pas une, mais un jeu mécanique. Qui n’indique pas l’heure mais intègre les compétences et codes horlogers. Dans un monde toujours plus connecté, on propose une déconnexion. On arrête le temps», répond-il.

Ou on le tue. Comme son nom l’indique, ce joujou pour adulte est un petit labyrinthe avec deux trous. Il faut trouver un chemin pour faire disparaître la bille. A l’image des tocantes classiques, la Labyrinth contient un mécanisme, mais il s’agit d’un ascenseur permettant de remonter la bille sur le plateau de jeu. Pour le reste, tout n’est que matières nobles: or massif, titane, platine, neuf rubis et bracelet en alligator de Louisiane.

Joli. De là à croire que des hurluberlus sont prêts à débourser 12 000 francs pour une inutilité classieuse il y a un pas… qui a déjà été franchi. «Nous élaborons 36 modèles, qui seront disponibles dès mai. Tous sont déjà vendus ou prévendus», note le patron de Hautlence.

Résultat: ce qui était à l’origine plutôt conçu comme un coup de pub va devenir une collection à part entière. D’autres Labyrinth seront développées. Comme d’autres jeux pour cette gamme Playground.

Dernière question, tout de même, comment les adeptes font-ils pour savoir l’heure? «Simple: ils mettent notre jeu mécanique à leur poignet droit. Et une de nos montres au gauche», réplique Sandro Reginelli. (Le Matin)

Créé: 02.04.2016, 08h52

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.