Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:37

Collection Gurlitt Le Musée des Beaux-Arts de Berne accepterait le trésor nazi

Le Musée des Beaux-Arts de Berne aurait donné son accord pour recevoir en héritage la collection controversée de Cornelius Gurlitt, dont une partie provient de vols d’œuvres d'art et de pièces dont les propriétaires ont dû se défaire à vil prix.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Selon l'agence de presse allemande dpa, le Kunstmuseum de Berne aurait donné son accord pour recevoir en héritage la collection controversée de Cornelius Gurlitt. L'agence de presse a donné cette information ce vendredi 21 novembre sur la base d'une source qualifiée de fiable sans pour autant la nommer. Le musée bernois ne confirme pas.

«Nous ne confirmons en aucun cas cela», a déclaré la porte-parole du Musée des Beaux-Arts Ruth Gilgen. Elle a rappelé que les autorités allemandes et l'institution culturelle bernoise donneront lundi une conférence de presse à Berlin sur le sort des centaines d’œuvres amassées par le collectionneur allemand.

Le Musée des Beaux-Arts dira alors s'il accepte ou non cet héritage controversé. La collection d'une valeur inestimable contient quelque 1600 œuvres. Une partie provient de vols d’œuvres d'art et de pièces dont les propriétaires dans la détresse ont dû se défaire à vil prix durant la Deuxième Guerre mondiale.

La collection a été constituée par Hildebrand Gurlitt, marchand d'art en vue sous le régime nazi. Cornelius Gurlitt, son fils, a été au centre d'un vif débat sur les oeuvres d'art volées par les nazis. Il est mort le 6 mai dernier à Munich et a choisi le Musée des Beaux-Arts de Berne comme légataire universel. (ats/nxp)

Créé: 21.11.2014, 11h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.