Mercredi 20 novembre 2019 | Dernière mise à jour 17:15

Canton de Vaud Le musée Nest ferme après trois ans d'existence

L'expérience Nest n'a pas trouvé son public et ferme ses portes. Nestlé attendait 250'000 intéressés par année, il n'y en avait que 60'000. Le bâtiment accueillera le siège de Nespresso.

Les plus de 6000 m2 de surface du bâtiment seront vidés d'ici la fin de l'année.

Les plus de 6000 m2 de surface du bâtiment seront vidés d'ici la fin de l'année. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Trois ans après son ouverture, le musée Nest à Vevey (VD) ferme définitivement ses portes. L'espace sera réaménagé pour accueillir le siège mondial de Nespresso dès 2021.

Quelque 170'000 personnes ont visité le Nest depuis son ouverture, a indiqué dimanche un porte-parole de Nestlé, confirmant des informations de 24 heures. Cela représente moins de 60'000 visiteurs par an, alors que la multinationale tablait à terme sur 250'000 intéressés. Le lieu retraçant l'histoire de l'entreprise avait coûté 50 millions.

L'expérience Nest sera cependant perpétuée sous forme numérique, notamment par le biais d'une visite virtuelle. Les archives historiques et certains objets emblématiques de la collection seront préservés dans d'autres lieux accessibles à tous.

Les plus de 6000 m2 de surface du bâtiment seront vidés d'ici la fin de l'année. Dès 2020, le bâtiment sera réaménagé pour accueillir le siège mondial de Nespresso et ses 350 collaborateurs transférés depuis Lausanne. (ats/nxp)

Créé: 29.09.2019, 12h29

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.