Vendredi 3 avril 2020 | Dernière mise à jour 06:12

Histoire Une négationniste condamnée après un discours à Coire

Sylvia Stolz écope de 20 mois de prison ferme après avoir tenu des propos négationnistes en 2012.

L'avocate avait été invitée par la «Coalition anti-censure» basée à Walzenhausen (AR). Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un discours sur l'holocauste prononcé en 2012 à Coire par la négationniste allemande Sylvia Stolz lui vaut une condamnation à 20 mois de prison ferme. La prévenue récidiviste a fait appel du jugement de la Cour suprême de Munich, qui s'était vue confier le dossier par la justice suisse.

La peine infligée fin février pour négationnisme relatif à l'holocauste est élevée, car l'avocate allemande radiée du barreau avait déjà été condamnée à la prison pour des faits similaires dans le passé, indique jeudi 5 mars une porte-parole du tribunal. Cette dernière confirme une information relayée par plusieurs médias suisses.

Pas de génocide

Invitée par la «Coalition anti-censure» basée à Walzenhausen (AR), Sylvia Stolz a présenté en novembre 2012 un exposé d'une heure et demie à Coire. La femme âgée de 51 ans y a nié le génocide perpétré contre les juifs européens durant la dictature nazie, selon l'acte d'accusation. «Il n'est pas possible d'établir une constatation concluante qu'un génocide ait eu lieu», a-t-elle notamment déclaré.

Deux mois plus tard, un avocat suisse a alors porté plainte contre la négationniste. Il avait eu vent de son discours. (ats/nxp)

Créé: 05.03.2015, 17h08

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.