Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 00:00

Coronavirus Neuchâtel: «C’est sérieux, déconnez pas»

La police neuchâteloise cible les jeunes dans une vidéo de prévention sur l’épidémie.

Vidéo: Police neuchâteloise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une nouvelle initiative cible les plus jeunes dans la lutte contre la propagation de l’épidémie de coronavirus. Il s’agit d’une vidéo mise en ligne samedi par la police neuchâteloise, comme le relate «ArcInfo».

Dans une courte séquence punchy d’une quarantaine de secondes, le chargé de prévention de la criminalité Daniel Favre demande aux jeunes de respecter les mesures instaurées par la Confédération. En ces temps de pandémie, explique-t-il, se réunir ou jouer au foot, «c’est pas cool». Et celui qui visite habituellement les classes pour parler par exemple des dangers des réseaux sociaux de trancher: «C’est sérieux, déconnez pas, restez chez vous». (Voir ci-dessus)

Vendredi, c’était le directeur de l’Organisation mondiale de la santé qui s’était adressé aux jeunes. «Vous n'êtes pas invincibles. Ce virus peut vous conduire à l'hôpital pendant des semaines – et même vous tuer. Même si vous ne tombez pas malade, les choix que vous faites dans vos déplacements peuvent être une question de vie ou de mort pour quelqu'un d'autre», avait lancé Tedros Adhanom Ghebreyesus depuis Genève.

R.M.

Créé: 22.03.2020, 14h18

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.