Mercredi 23 octobre 2019 | Dernière mise à jour 19:39

Crédits Neuchâtel veut investir 32 millions dans l'agriculture

Le Grand conseil neuchâtelois va étudier la possibilité de soutenir l'agriculture à hauteur de dizaines de millions de francs.

Une vue du Grand Conseil neuchâtelois.

Une vue du Grand Conseil neuchâtelois. Image: Photo d'archives/Keystone

Réseau d'eau à 20 millions

Une centaine d'exploitations agricoles neuchâteloises, sur un total de 706, ne sont pas reliées à un réseau d'eau. Les projets d'adduction d'eau coûteront 20 millions de francs, dont 5,8 millions à charge du canton.

«On voit avec le changement climatique que les citernes ne suffisent plus en été pour les exploitations situées sur les zones de crêtes des Montagnes neuchâteloises», a déclaré jeudi à La Brévine (NE) Laurent Favre, conseiller d'Etat. Cela pose problème «pour le bétail mais aussi en cas d'incendie», a-t-il ajouté.

«Ces projets d'adduction en eau ne visent pas à développer l'habitat sur les crêtes mais à pérenniser les fermes établies sur les crêtes», a expliqué le chef du Département du développement territorial et de l'environnement. «C'est un investissement durable, car on veut éviter le transport par camion et par hélicoptère», a-t-il ajouté.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des crédits pour l'agriculture de 32,5 millions de francs, dont 16,45 millions à charge du canton de Neuchâtel, vont être soumis au Grand Conseil. Un des objectifs est d'améliorer l'adduction en eau des fermes des Montagnes neuchâteloises.

Le Conseil d'Etat entend favoriser une agriculture écologiquement durable, la promotion des produits régionaux et des circuits courts. Il veut aussi limiter les impacts du changement climatique et poursuivre la rationalisation des structures de production pour le bien-être des animaux et l?ergonomie au travail des familles paysannes, indique-t-il jeudi dans son rapport quadriennal.

Près de 84 millions d'investissements

Des crédits d'investissements de 32,5 millions de francs, dont 16,45 millions à charge du canton, le reste à la Confédération, vont être soumis au Grand Conseil. Ils vont générer des investissements totaux de près de 84 millions.

Ces montants serviront à financer des constructions rurales, des projets d?adduction d?eau dans les Montagnes neuchâteloises et la mise en oeuvre du plan d?action national de réduction des produits phytosanitaires.

Des projets d?améliorations foncières et la réalisation d?un projet de développement régional au Val-de-Ruz sont également prévus. Ce dernier permettra «d'augmenter la transformation et la valorisation des produits de proximité», précise le Conseil d'Etat. Les potentiels de marché des produits locaux, bio, AOP/IGP, Vinatura et IP-Suisse pourront être encore davantage exploités.

Progression de la durabilité

Les exploitations agricoles du canton sont 12% à produire en biologique. Cette part se monte à plus de 31% dans la viticulture, ce «qui en fait un leader suisse», selon le communiqué.

Les domaines neuchâtelois exploitent quelque 6300 hectares (18% de la surface agricole) pour la promotion de la biodiversité naturelle et 4500 hectares dans 19 écoréseaux de biodiversité. «La progression de la durabilité environnementale de notre agriculture est notoire», explique le Conseil d'Etat.

«Au niveau socio-économique, vu la pression sur les prix, la réduction des coûts de production et la stabilisation des paiements directs fédéraux, le produit agricole brut peine à progresser», peut-on lire dans le communiqué. Il s?est stabilisé à 300 millions de francs environ.

La rémunération horaire du travail de la famille paysanne montre une légère augmentation, mais à un niveau «modeste», puisqu'elle s'élève à quelque 19 francs de l?heure. (ats/nxp)

Créé: 23.05.2019, 17h17


Sondage

Selon vous, faut-il conserver...




Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.