Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 07:40

Coronavirus A Neuchâtel, les visites aux patients désormais interdites

Le réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe) applique cette restriction dès mardi suite à la hausse de cas de coronavirus. Des exceptions s'appliquent.

Un contrôle est effectué à l'entrée de l'hôpital.

Un contrôle est effectué à l'entrée de l'hôpital. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En lien avec la hausse de cas de coronavirus, le Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe) interdit dès mardi les visites aux patients, sauf exceptions qui s'appliquent notamment aux parents d'enfants hospitalisés et aux proches de personnes en fin de vie. Un contrôle est effectué à l'entrée de l'hôpital.

«Les patients qui ont rendez-vous pour une intervention ou une consultation ambulatoire non urgente sont priés de téléphoner en amont au service concerné s'ils présentent des symptômes suspects (fièvre, symptômes respiratoires)», a ajouté le RHNe. Après évaluation, la consultation sera potentiellement repoussée afin d'éviter tout risque de contagion du personnel hospitalier.

La fréquentation des restaurants du RHNe sera limitée ainsi que certains espaces de pauses du personnel, pour éviter le plus possible «les effets de groupe». Toutes les réunions de plus de dix personnes, qui ne sont pas indispensables au bon fonctionnement de l'hôpital, ainsi que les formations internes et externes sont annulées.

La plupart des hôpitaux romands déconseillent les visites aux patients mais ne les interdisent pas.

Créé: 10.03.2020, 16h10

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.