Dimanche 23 septembre 2018 | Dernière mise à jour 20:02

Suisse Nicolas Blancho a disparu

Le président du Conseil Central Islamique Suisse se fait très discret, en raison des dettes qui s'accumulent. Il est introuvable.

Le président du Conseil Central Islamique Suisse (CCIS), Nicholas Blancho, se fait désormais très discret.

Le président du Conseil Central Islamique Suisse (CCIS), Nicholas Blancho, se fait désormais très discret. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le président du Conseil Central Islamique Suisse (CCIS) a disparu des radars et nul ne sait où il se trouve. C'est ce qui ressort de la feuille d'avis officielle du Canton de Berne qui expliquait que Nicolas Blancho devait 9000 francs à la caisse maladie Sanitas.

Incapables de le contacter, les autorités l'ont mis en «domicile inconnu», n'a pas manqué de relever la Berner Zeitung.

Criblés de dettes

Le porte-parole du CCIS, Qaasim Illi, n'a pas voulu dire où se trouvait le président «pour des raisons de sécurité et de confidentialité». Lui-même risque de se retrouver en faillite s'il ne règle pas ses arriérés de primes maladie, comme l'avait révélé le Blick à la fin septembre.

Outre des problèmes financiers, tant le président que le porte-parole du CCIS devront répondre d'autres actes nettement plus graves. Le Ministère public de la Confédération (MPC) a déposé un acte d’accusation auprès du Tribunal pénal fédéral (TPF), leur reprochant d’avoir offert à un dirigeant de l'organisation terroriste Al-Qaïda une plate-forme de premier plan à l'aide de vidéos de propagande. (nxp)

Créé: 17.11.2017, 09h38

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.