Dimanche 31 mai 2020 | Dernière mise à jour 10:10

Coronavirus Le nombre de personnes à l'aide sociale reste stable

La pandémie n’a pas entraîné d'augmentation du nombre de personnes à l’aide sociale dans la majorité des cantons.

Photo d'illustration

Photo d'illustration Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Malgré la crise liée au coronavirus, le nombre de personnes au bénéfice de l'aide sociale n'a pas fortement augmenté. La situation pourrait changer au deuxième semestre, lorsqu'une frange de la population, notamment les indépendants, aura épuisé ses réserves.

«Nous constatons actuellement que le nombre de personnes au bénéfice de l'aide sociale en mars se situe au même niveau ou juste au-dessus de la moyenne pour 2019 dans la grande majorité des cantons», a indiqué mardi à l'agence d'information Keystone-ATS le secrétaire général de la Conférence suisse des institutions de l'action sociale (CSIAS) Markus Kaufmann.

Les chiffres d'avril ne sont pas encore connus. Toutefois, les premières tendances n'indiquent pas une hausse significative du nombre de personnes recevant une aide. À partir de juin, la CSIAS disposera de ses propres chiffres mensuels pour toute la Suisse.

Exception genevoise

M. Kaufmann qualifie d'exceptionnelle la forte augmentation enregistrée dans le canton de Genève, où 1700 nouvelles demandes d'aide sociale ont été déposées ces dernières semaines. Le chiffre ordinaire est d'environ 400 par mois.

Pourtant, selon une étude publiée en avril par la Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW), le nombre de demandes d'aide sociale outre-Sarine a quadruplé fin mars au cours des deux premières semaines suivant les mesures prises par le Conseil fédéral.

La CSIAS ne dispose cependant pas du nombre de demandes, mais du nombre de personnes effectivement soutenues par l'aide sociale, rappelle M. Kaufmann. Le secrétaire général ajoute que de nombreuses demandes déposées en mars ont été retirées après l'annonce des mesures de soutien de la Confédération.

Hausse significative

D'après M. Kaufmann, les mesures actuelles tel que le chômage partiel fonctionnent très bien. Par ailleurs, l'aide sociale ne peut être sollicitée que si les revenus sont inférieurs à 4000 francs. «Nous supposons que de nombreuses familles vivent maintenant sur leurs réserves», précise le secrétaire général.

Il cite l'exemple des travailleurs indépendants, très durement touchés. Ils ne pourront plus compter sur un soutien de l'Etat à la mi-mai. Nombre d'entre eux devraient pouvoir combler une perte de revenus pendant un ou deux mois au maximum. «Nous nous attendons donc à une augmentation significative à partir du milieu de l'année», conclut M. Kaufmann. (ats/Le Matin)

Créé: 12.05.2020, 11h58

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.