Dimanche 21 octobre 2018 | Dernière mise à jour 02:35

Genève Un nouveau centre pour les migrants à Lancy

Les autorités lancéennes ont inauguré un nouveau centre d'hébergement vendredi. Trente-cinq réfugiés syriens y ont été installés.

Le centre peut accueillir jusqu'à 80 personnes.

Le centre peut accueillir jusqu'à 80 personnes. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un nouveau centre d'hébergement pour migrants a été inauguré vendredi à Lancy (GE). Aucune opposition n'a ralenti la réalisation de cette structure qui accueille 35 réfugiés syriens en provenance des camps de Jordanie.

Le bâtiment est constitué de 42 éléments métalliques préfabriqués disposés sur trois niveaux. Il dispose de 20 logements - des studios et des 2 ou 3 pièces - pouvant accueillir 80 personnes. Chaque appartement est doté d'un coin cuisine et d'une salle de bain. Il a fallu un peu plus de huit mois pour construire le centre qui se situe sur un terrain mis à disposition par l'Etat jusqu'à fin 2030.

A l'extérieur, des jardins potagers ont été installés. «C'est symboliquement fort de pouvoir se réapproprier un petit bout de terre quand on a dû quitter la sienne», a relevé Thierry Apothéloz, conseiller d'Etat en charge du Département de la cohésion sociale. Il a insisté sur l'accueil chaleureux réservé par les Lancéens aux migrants. «Ce genre d'initiative rare est à souligner», selon lui.

Un coach

Ces migrants, principalement des familles et des jeunes, sont arrivés à Lancy début août par le biais du programme de réinstallation initié par la Confédération et le Haut Commissariat des réfugiés (HCR). Au bénéfice de permis B ou N, ils resteront en Suisse.

Tout est fait pour favoriser leur intégration. Un coach suit ainsi les migrants pour les aider dans leur cheminement.

Vendredi, lors de l'inauguration officielle, les migrants ont cuisiné pour les invités. Les enfants s'étaient mis sur leur 31 pour cette journée particulière. Très à l'aise sur leurs trottinettes, ils n'étaient pas impressionnés par les allocutions.

Des recours

Le centre d'hébergement de Lancy est le deuxième, après celui de Satigny, issu des travaux de la task force du Conseil d'Etat. Constituée en juin 2015 en pleine crise migratoire, cette task force a dû trouver des solutions pour loger en urgence des migrants. «Le but est d'éviter d'ouvrir des abris de la protection civile pour les héberger», a relevé Ariane Daniel Merkelbach, directrice de l'Aide aux migrants.

Deux autres projets sont en cours de construction: le centre Rigot à la Place des Nations et le centre Seymaz à Thônex, tous deux d'une capacité de 370 places. Trois autres projets à Onex, Vernier et Veyrier sont bloqués par des oppositions.

Ces centres devront compenser les fermetures prévues de plusieurs bâtiments d'ici 2020. Actuellement, 2021 requérants d'asile et réfugiés sont hébergés à Genève dans des lieux collectifs de l'Hospice général. (ats/nxp)

Créé: 28.09.2018, 16h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.