Vendredi 13 décembre 2019 | Dernière mise à jour 09:40

Confédération Le nouveau Parlement prend ses quartiers

Le premier jour est marqué par l'élection des présidents des deux Chambres, qui sera la libérale-radicale vaudoise Isabelle Moret pour le National.

La libérale-radicale vaudoise Isabelle Moret va accéder au perchoir.

La libérale-radicale vaudoise Isabelle Moret va accéder au perchoir. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La 51e législature débute lundi après-midi par la prestation de serment des nouveaux élus. Le premier jour sera aussi marqué par l'élection des présidents des deux Chambres, en attendant le point fort de la session: le renouvellement du Conseil fédéral le 11 décembre.

La tradition veut que la législature commence avec les discours de la doyenne de fonction et du plus jeune élu. Cette tâche reviendra à la verte bâloise Maya Graf, 57 ans, et au PLR zurichois Andri Silberschmidt, 25 ans.

Une fois les formalités concernant les élections du 20 octobre réglées, les 200 élus du Conseil national devront prêter serment en prononçant la formule «je le jure» ou «je le promets» dans leur langue en présence du Conseil fédéral.

Une présidente pour le National

Les députés désigneront ensuite leur nouvelle présidente. La libérale-radicale vaudoise Isabelle Moret devrait accéder sans problème au perchoir. Agée de 48 ans, cette avocate de formation, qui se qualifie de «libérale progressiste», est une politicienne aguerrie. Elle siège au Conseil national depuis 2006 et a été vice-présidente du PLR suisse durant huit ans.

La première vice-présidence reviendra à l'UDC. Le parti a choisi le Bernois Andreas Aebi, en remplacement du Grison Heinz Brand, qui n'a pas été réélu. Les Verts occuperont la deuxième vice-présidence. Ils ont désigné l'Argovienne Irène Kälin à cette fonction. Un peu plus tard, les sénateurs procéderont à leur tour aux formalités du premier jour de législature. Ils éliront eux aussi leur bureau.

Hans Stöckli (PS/BE), 67 ans, deviendra président du Conseil des Etats. L'ancien maire de Bienne qui entame sa troisième législature dans cette Chambre veut représenter la force bilingue sous la Coupole fédérale. Il sera assisté d'Alex Kuprecht (UDC/SZ), premier vice-président et de Thomas Hefti (PLR/GL), deuxième vice-président. (ats/nxp)

Créé: 02.12.2019, 06h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.