Mercredi 27 mai 2020 | Dernière mise à jour 01:51

Suisse Une nouvelle meute de loups dans les Grisons

Deux bêtes issues de la meute du Calanda sont sorties du groupe et vivent dans la région de Flims depuis cette année.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une deuxième meute de loups s'est très probablement formée dans les Grisons, dans la région de Flims et Trin. Le service cantonal de la chasse n'a toutefois pas encore de preuve visuelle.

Il est possible qu'une nouvelle meute vive près de Flims et Trin, à la frontière avec le canton de St-Gall, a indiqué mardi Adrian Arquint, chef de l'office de la chasse et de la pêche du canton des Grisons.

Il confirme ainsi un article de la Südostschweiz dans lequel le Groupe loup suisse affirme disposer d'indices sur la formation de cette deuxième meute grisonne. Les deux jeunes loups qui sont morts récemment en tombant d'une falaise en feraient partie.

Le service cantonal de la chasse soupçonnait l'existence de ce nouveau groupe de loups, selon Adrian Arquint. Deux bêtes issues de la meute du Calanda vivent dans la région de Flims depuis cette année. Il s'agit du mâle M56 et de la femelle F33.

Le couple a été observé dans la région du Piz Mirutta. C'est dans cette région que les deux jeunes loups sont morts. Une analyse génétique va montrer si ces deux jeunes appartiennent à la meute du Calanda ou s'ils sont les petits de M56 et F33. Le résultat devrait être connu d'ici deux semaines. (ats/nxp)

Créé: 16.10.2018, 11h47

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.