Samedi 4 avril 2020 | Dernière mise à jour 13:34

Coronavirus Novartis rejoint un consortium de recherche

Les géants de la pharma, épaulés par la Fondation Bill Gates, unissent leur savoir-faire pour développer un hypothétique traitement capable de repousser le Covid-19.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Galerie photo

La Suisse face au coronavirus

La Suisse face au coronavirus La pandémie met le territoire helvétique au pas. Ecoles fermées, confinement, réorganisation des soins: chronologie d'une guerre d'un nouveau genre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le laboratoire bâlois Novartis a rejoint un consortium de recherche, composé d'une dizaine de groupes pharmaceutiques et de la Fondation Bill et Melinda Gates, pour accélérer le développement de traitements et de diagnostics du nouveau coronavirus.

Concrètement, les laboratoires vont mettre en commun leurs librairies de molécules pour les passer en revue afin de trouver éventuellement un traitement contre le Covid-19, a précisé le groupe rhénan jeudi dans un communiqué.

Si une molécule prometteuse venait à être trouvée, elle pourrait passer en l'espace de deux mois en phase d'essai sur des êtres vivants (étude in vivo).

Hormis Novartis, les laboratoires BD, Boehringer Ingelheim, Biomerieux, Eisai, Eli Lilly, GSK, J&J, Merck MSD, Merck KGaA, Pfizer et Sanofi. (ats/nxp)

Créé: 26.03.2020, 08h12

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.