Dimanche 17 décembre 2017 | Dernière mise à jour 16:33

Votations 24 septembre Nyon refuse une parcelle pour l'EVAM

L'Etablissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM) va «poursuivre sa quête de solutions d'hébergement collectif pérenne».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les Nyonnais (VD) ont nettement refusé dimanche de mettre à disposition de l'EVAM un terrain pour accueillir des migrants. Il s'agissait du premier référendum spontané organisé sur ce type d'objet en Suisse romande.

Le «non» a recueilli 55,38% des voix et la participation a atteint 48,11%, indique la Municipalité. Ce projet, le troisième que la Ville tentait de mettre sur pied, visait à octroyer un terrain à l'Etablissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM). L'objectif était d'y construire un foyer de requérants d'asile qui aurait pu accueillir jusqu'à 180 personnes.

Durant toute la campagne, les opposants ont maintes fois rappelé leur credo: le problème résidait essentiellement dans les dimensions de ce projet. Ils le jugeaient déraisonnable et s'inquiétaient de voir un afflux d'hommes seuls.

En faire plus

S'il dit prendre acte du résultat, l'exécutif nyonnais rappelle aussi que la Ville «ne remplit pas sa part en matière d'asile». La commune de plus de 20'000 habitants accueillait ainsi 85 migrants au 20 septembre alors que d'autres communes vaudoises de taille similaire en comptent environ 200, précise le communiqué.

Un constat relayé par l'EVAM qui ne cache pas sa déception et souligne qu'il «poursuit donc sa quête de solutions d'hébergement collectif pérenne, par souci d'équité et d?équilibre territorial». (ats/nxp)

Créé: 24.09.2017, 15h13


Sondage

Noël représente-t-il encore quelque chose de religieux pour vous?





Sondage

Internet doit-il être accessible à tous?




Publicité

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Suisse