Lundi 24 juin 2019 | Dernière mise à jour 12:36

Blanchiment Un oligarque russe déchu visé par la justice genevoise

Le Ministère public genevois enquête sur une affaire présumée de blanchiment d'argent concernant Sergueï Pougatchev.

L'oligarque russe est recherché par Moscou pour escroquerie et détournement de fonds.

L'oligarque russe est recherché par Moscou pour escroquerie et détournement de fonds. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ancien argentier du Kremlin, Sergueï Pougatchev, est recherché par la justice de son pays pour escroquerie et détournement de fonds.

Une procédure a été ouverte contre cette personne et des fonds ont été bloqués, a fait savoir lundi le porte-parole du Ministère public genevois Henri Della Casa, confirmant une information parue dans Le Matin Dimanche. La procédure est complexe en raison des échanges nécessaires avec les autorités russes, a-t-il encore souligné.

Henri Della Casa n'a pas voulu donner d'autres détails. On ignore le montant que représentent les avoirs bloqués de même que les institutions financières concernées. Sergueï Pougatchev est également visé par une procédure en Russie. Moscou a obtenu l'entraide judiciaire de la Suisse dans ce dossier.

L'oligarque russe, qui réside aujourd'hui à Nice et qui dispose de la nationalité française depuis 2009, se dit victime de la vindicte du pouvoir russe. Ce dernier l'aurait contraint à céder ses entreprises pour ensuite le dépouiller. La Russie recherche l'oligarque pour escroquerie et détournement de fonds.

Brusque dégringolade

Ex-sénateur de la région de Touva (sud de la Sibérie), Sergueï Pougatchev a connu en quelques années une brusque dégringolade. Le défaut de paiement en 2010 de sa banque Mejprombank a signé le début de sa chute, la justice russe ayant ouvert une enquête pour découvrir si cette faillite avait été provoquée volontairement.

Sergueï Pougatchev a décidé de quitter la Russie, dénonçant un «raid» de l'Etat russe, enclenché selon lui à la suite d'un désaccord avec le chef du Kremlin Vladimir Poutine. Avant ses déboires judiciaires, Sergueï Pougatchev avait racheté de nombreux actifs à l'étranger dont l'épicerie fine française Hédiard. (ats/nxp)

Créé: 25.07.2016, 12h21


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.