Jeudi 18 avril 2019 | Dernière mise à jour 20:21

Journée de la femme Une organisation s'attaque à la taxe tampon

Les produits d'hygiène féminine ont un taux de TVA plus élevé que les produits de consommation courante. L'organisation Campax veut combattre cette injustice.

L'imposition plus élevée des articles d'hygiène féminine constitue une discrimination selon l'organisation.

L'imposition plus élevée des articles d'hygiène féminine constitue une discrimination selon l'organisation. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour la Journée internationale de la femme, Campax lance officiellement sa pétition «Bloody Unfair-Baissons la taxe tampons». La TVA sur les produits d'hygiène féminine est spécifiquement ciblée.

En Suisse, le taux de TVA est de 2,5% sur les produits de consommation courante comme le pain, l'eau et le Viagra, indique vendredi Campax. Mais les produits d'hygiène féminine comme les tampons et les protège-slips n'en font pas partie et sont frappés d'un taux de TVA de 7.7%, ce que l'organisation dénonce comme une «taxe rose».

Campax juge cette taxe comme une discrimination à l'égard des femmes. Avec sa pétition «Bloody Unfair», l'association souhaite que le Parlement suisse s'unisse derrière la motion de Jacques-André Maire, conseiller national (PS/NE). Le député souhaite réduire la TVA sur les articles d'hygiène féminine.

En février, le Conseil fédéral avait reçu favorablement sa motion. Mais, celle-ci doit encore passer l'épreuve du Parlement et convaincre les partis bourgeois, plutôt défavorables à cette baisse.

Plusieurs pays ont supprimé la taxe rose

Dans d'autres pays, la taxe rose a été supprimée à l'instar du Kenya, de l'Australie, de l'Irlande, du Canada ou du Pakistan. Quant aux pays européens, l'UE leur permet d'introduire un taux réduit voire nul.

Campax a également décidé de prendre des mesures supplémentaires et mènera une enquête pour savoir quels sont les produits surtaxés qui nécessitent le plus une diminution pour améliorer le quotidien des femmes. (ats/nxp)

Créé: 08.03.2019, 10h11

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.