Dimanche 5 juillet 2020 | Dernière mise à jour 17:47

Partenariat Des papillons suisses secourent la forêt tropicale

Destination idéale pendant les vacances d’automne, le Papiliorama de Chiètres(FR) soutenu par la Loterie Romande, participe aussi à la conservation de l’écosystème au Belize.

Le Papiliorama fait la joie des grands mais aussi des plus petits.

Le Papiliorama fait la joie des grands mais aussi des plus petits. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En trois ans, le Papiliorama de Chiètres(FR) a presque doublé la surface de forêt tropicale qu’il a sauvée au Belize. «Aujourd’hui, nous en sommes à quelque 400 km2 protégés chaque jour dans ce petit pays d’Amérique centrale, commente Caspar Bijleveld, biologiste et directeur de la Fondation du Papiliorama. Et nous poursuivons l’augmentation de ces zones.»

Mais le plus grand zoo de Suisse dédié aux lépidoptères n’est pas uniquement dirigé vers l’extérieur. «Dans notre pays, environ 70 espèces de papillons sont menacées. On parle beaucoup de conservation de la nature, mais la réalité est plus sombre.» Pour le scientifique, il ne s’agit pas pour autant de baisser les bras. Et tout progrès passe immanquablement par la pédagogie. Dans ce contexte, une exposition, financée par la Loterie Romande, présente, sur 300m2 près de l’entrée du Papiliorama, l’univers fascinant des papillons.

Reste que la pédagogie ne fait pas oublier le plaisir des yeux et des sensations. Celles de se balader dans une forêt équatoriale sous serre en étant entouré de quelque 1500 papillons, appartenant à plus de 60 espèces différentes.

L’autre must de la visite, le Nocturama, avec son dôme au toit translucide, filtre la lumière du jour pour la métamorphoser en clair de lune. Ainsi, grâce à l’inversion du cycle du jour et de la nuit, il est possible d’effectuer une balade nocturne qui vous fera découvrir des animaux en action. Au détour des sentiers, vous y rencontrerez entre autres des paresseux, pas si flemmards que ça la nuit, à la recherche de leur pitance.

À visiter aussi par beau temps

Le Papiliorama, c’est avant tout un but d’excursion familiale, idéale pendant les vacances d’automne. Serez-vous l’un des 250'000 visiteurs qui se rendent à Chiètres(FR) en une année? «Surtout, n’hésitez pas à venir quand il fait beau. Vous ne le regretterez pas, les installations extérieures valent aussi le déplacement», soupire Caspar Bijleveld qui a remarqué que la fréquentation diminuait quand le soleil était de la partie.

Créé: 20.09.2019, 06h37

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.