Lundi 11 novembre 2019 | Dernière mise à jour 21:01

Trafic Le Parlement généreux avec les agglomérations

Les chambres fédérales ont accordé une enveloppe totale de près de 1,5 milliard de francs pour des projets visant à juguler le trafic des centres urbains.

L'agglomération Lausanne-Morges bénéficiera d'une contribution maximale de la Confédération de 135 millions de francs.

L'agglomération Lausanne-Morges bénéficiera d'une contribution maximale de la Confédération de 135 millions de francs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'agglomération de Delémont, Argovie Est et Lugano bénéficieront des crédits pour le trafic d'agglomération. Après le National, le Conseil des Etats a lui aussi ajouté ces trois projets aux 32 retenus par le Conseil fédéral. Il maintient néanmoins une divergence.

Malgré une plaidoirie de Hans Stöckli (PS/BE), les sénateurs ont refusé par 35 voix contre 9 de retenir le contournement d'Oberburg (BE) dans l'Emmental. Ce projet ne satisfait clairement pas aux exigences définies pour un financement, a relevé Claude Janiak (PS/BL) au nom de la commission.

Son intégration serait disproportionnée et irait à l'encontre du principe d'égalité de traitement applicable à tous les projets en Suisse. Le Conseil des Etats n'a pas non plus souhaité renvoyer le dossier en commission pour régler cette question en connaissance de cause comme le proposait Konrad Graber (PDC/LU). Sa motion d'ordre a été rejetée par 26 voix contre 15.

L'enveloppe totale en faveur du trafic d'agglomération devrait approcher les 1,5 milliard de francs. La Chambre du peuple avait rajouté 145 millions par rapport à la copie du gouvernement. Le Conseil des Etats se contente de 70 millions.

Effets jugés insuffisants

Le Conseil fédéral a reçu 37 projets et en a retenu 32, a rappelé la ministre des transports Simonetta Sommaruga. Un grand poids a été accordé à la manière dont les agglomérations prévoient d'améliorer l'ensemble du système de transport tout en développant l'urbanisation.

Le contournement d'Oberburg pourrait être réglé dans le cadre du prochain programme, selon elle. Concernant les projets de l'agglomération de Delémont, Argovie Est et Lugano, désormais repêchés, leurs effets positifs sur le trafic ont été jugés insuffisants, a relevé la conseillère fédérale.

Le Conseil des Etats a en outre accepté d'accroître le taux de subventionnement du Grand Genève et de Bulle (FR) comme le proposait le Conseil national. Parmi les autres projets figure la réalisation d'une étape supplémentaire du métro lausannois. L'agglomération Lausanne-Morges bénéficiera à cet effet d'une contribution maximale de la Confédération de 135 millions de francs.

S'y ajoutent la deuxième étape du Limmattalbahn, entre Schlieren (ZH) et Killwangen (AG) pour 229 millions de francs au maximum, ainsi qu'un ensemble de projets servant la mobilité piétonne et cycliste dans l'agglomération de Saint-Gall - Lac de Constance et le prolongement d'une ligne de tram à Berne.

Troisième génération

Ce programme en faveur des agglomérations est le troisième depuis 2008. Il aide des villes et des agglomérations à réaliser des projets visant à maîtriser davantage le volume croissant du trafic. Le Parlement a déjà accordé 5,7 milliards de francs, puisés dans le fonds d'infrastructure limité dans le temps.

Le nouveau Fonds pour les routes nationales et le trafic d'agglomération (FORTA), accepté en février 2017 par le peuple, assurera le financement des projets de la troisième génération. Ainsi, 9 à 12% du fonds doit être consacré à des mesures destinées à améliorer le trafic dans les agglomérations.

Dans les grandes agglomérations, la majeure partie de l'argent est destinée aux transports publics. Dans les entités moyennes et petites, l'accent est mis sur l'amélioration de la fluidité du trafic.

Le dossier retourne au Conseil national. (ats/nxp)

Créé: 11.06.2019, 23h02

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.