Mardi 18 septembre 2018 | Dernière mise à jour 22:45

Valais Le parlement ne veut pas de sucreries à l'école

Le Grand Conseil valaisan ne veut pas de distributeurs automatiques de friandises et boissons sucrées dans les écoles du canton.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les distributeurs automatiques de sucreries n'ont pas leur place dans les écoles. C'est en tout cas ce qu'estime le Grand Conseil valaisan qui invite à miser sur des produits «sains et locaux».

Le postulat interpartis porté par quatre députées a été accepté par 74 voix contre 43 et une abstention. Il demande de «supprimer les distributeurs automatiques de boissons sucrées, de chocolats et d'autres sucreries» de toutes les écoles valaisannes au profit de produits sains et locaux tels que des fruits.

Selon les élues, ces machines et leur contenu «favorisent les grignotages inutiles», poussent les jeunes à «la surconsommation» et favorisent le développement de caries et de maladies. Des députés ont combattu le postulat, considérant que la question est du ressort des directions des écoles et des communes. Le dossier passe en main du Conseil d'Etat. (ats/nxp)

Créé: 17.05.2018, 14h50

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.