Mardi 18 juin 2019 | Dernière mise à jour 06:42

Santé Pas de taxes sur les produits sucrés en Suisse

Le National a refusé mardi une initiative cantonale voulant instaurer des taxes afin de lutter contre les maladies liées à la consommation de sucre.

Pour le National, pas besoin de prendre des mesures drastiques pour lutter contre la consommation de sucre.

Pour le National, pas besoin de prendre des mesures drastiques pour lutter contre la consommation de sucre. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les produits sucrés ne seront pas taxés. A l'instar du Conseil des Etats, le National a enterré mardi par 121 voix contre 43 une initiative cantonale neuchâteloise visant à lutter contre les maladies non transmissibles liées à une consommation élevée de sucre.

Pas besoin de mesures drastiques

Il n'est pas nécessaire de prendre des mesures en raison des nombreux efforts entrepris sur une base volontaire en vue de réduire la teneur en sucre des denrées alimentaires, a souligné Benjamin Roduit (PDC/VS) au nom de la commission. Il est préférable de mener une politique des petits pas, notamment par la promotion de boissons moins sucrées, que de prendre des mesures drastiques, qui risqueraient de favoriser le tourisme d'achat, a-t-il ajouté.

Le PS a lui fait référence aux expériences faites à l'étranger. A ses yeux, les taxes sur les produits sucrés constituent un bon instrument pour lutter efficacement contre les maladies liées à la consommation de sucre, a souligné Bea Heim (PS/SO).

Prévention du diabète et de l'obésité

L'initiative cantonale demandait que la législation introduise une taxe sur les sucres ajoutés lors des processus de fabrication. Tout ou partie des revenus auraient été affectés à la prévention du diabète et de l'obésité. Jusqu'à 20% des coûts de la santé peuvent être attribués à ces maladies dont la prévention est encore insuffisante. En Suisse, 42% de la population est en surpoids ou obèse. (ats/nxp)

Créé: 11.06.2019, 20h14

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.