Mercredi 16 octobre 2019 | Dernière mise à jour 20:59

Votation du 30 novembre Le patronat met en garde contre l'initiative Ecopop

L'Union patronale suisse estime que tous les secteurs d'activité de la Suisse seront touchés par une pénurie de main d’œuvre si la population accepte le texte.

Dans 15 ans, le pays manquera de 25'000 ingénieurs selon des spécialistes.

Dans 15 ans, le pays manquera de 25'000 ingénieurs selon des spécialistes. Image: Archives/Keystone

Galerie photo

L'initiative Ecopop en images

L'initiative Ecopop en images Les Suisses ont refusé le 30 novembre le texte d'Ecopop sur la surpopulation. Tous les cantons ont dit non.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le marché suisse du travail se videra en cas d'acceptation par le peuple de l'initiative d'Ecopop, avertit l'Union patronale suisse (UPS). Le domaine de la santé sera le plus lourdement touché par la pénurie. Il manquera de 110'000 travailleurs d'ici à 2030 en raison du faible solde migratoire exigé par l'initiative.

Inquiète, l'UPS se base sur une expertise de l'Université de Bâle, présentée vendredi à Zurich. Cette étude analyse l'évolution des besoins en travailleurs étrangers dans les différentes branches ainsi que le potentiel de main-d'oeuvre suisse, en tenant compte d'un éventuel «oui» populaire à l'initiative d'Ecopop le 30 novembre prochain.

La santé exsangue

La conclusion de l'étude est sans appel: presque tous les secteurs d'activité seraient touchés par la pénurie. La Suisse manquerait surtout de personnes ayant fait des études ou un apprentissage. Le domaine de la santé serait particulièrement exsangue.

Pour Rita Ziegler, directrice de l'hôpital universitaire de Zurich, il sera impossible de maintenir la qualité du système de santé suisse dans les conditions imposées par Ecopop. Selon elle, il est illusoire de croire que l'on peut limiter à ce point les possibilités de recrutement et tout de même couvrir les besoins d'une population vieillissante.

«Sans oublier que nous ne sommes de loin pas les seuls en Europe occidentale dont le système de santé est tributaire de l«immigration de l'étranger». Même sans Ecopop, il deviendra difficile de trouver du personnel qualifié.

Les autres secteurs ne sont pas ménagés: dans 15 ans, le pays manquerait de 25'000 ingénieurs. Dans le domaine de l'éducation, la pénurie se monterait à 20'000 postes. L'expertise prévoit un manque équivalent chez les techniciens, dans le marketing, le tourisme et les fiduciaires.

«Prévisions prudentes»

«Ce sont des prévisions prudentes», a mis en garde le président de l'UPS Valentin Vogt. Même si l'étude met spécialement en évidence une pénurie de main-d'oeuvre qualifiée, il pourrait aussi devenir difficile, dans certaines branches, de trouver du personnel pour exécuter des activités relativement simples, a-t-il poursuivi.

Lancée par l'association Ecopop, l'initiative «Halte à la surpopulation - Oui à la préservation durable des ressources naturelles» veut limiter le solde migratoire à un plafond de 0,2%. Ce taux représente 16'000 personnes par an. (ats/nxp)

Créé: 07.11.2014, 12h27


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.