Mercredi 17 juillet 2019 | Dernière mise à jour 01:26

Armée La Patrouille Suisse survole... la mauvaise commune!

Des avions de l'armée suisse sont allés faire le show au dessus du mauvais endroit. Ils ont cru reconnaître une tente blanche de festival mais ce n'était pas le bon événement.

Selon le porte-parole de l'armée, ce ne serait pas une grave erreur.

Selon le porte-parole de l'armée, ce ne serait pas une grave erreur.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un escadron de la Patrouille Suisse a raté d'environ 6 km un objectif de survol samedi. Au lieu de voler au-dessus de Langenbruck (BL), les avions de l'armée sont passés au-dessus de Mümliswil (SO). Des «circonstances malheureuses» sont à l'origine de cette erreur.

Le porte-parole de l'armée Daniel Reist a confirmé dimanche à Keystone-ATS une information de 20min.ch. Durant l'approche, le leader la Patrouille suisse a vu une grande zone de festival avec une tente à Mümliswil, ce qui l'a poussé à la survoler.

L'escadron aurait en fait dû passer au dessus de la commune de Langenbruck, où la commémoration du centième anniversaire de la mort du pionnier suisse de l'aviation Oskar Bider se tenait. Ce dernier est né dans la commune.

Au lieu de cela, les amateurs d'aviation de Mümliswil-Ramiswil, à quelques kilomètres de là, ont eu le plaisir de pouvoir admirer les appareils. Le 31e festival de yodel du Nord-Ouest de la Suisse avait lieu à cet endroit.

Erreur pas inquiétante

Selon le porte-parole, l'erreur n'est pas inquiétante. Les pilotes de la Patrouille Suisse, tous équipés de Tiger F-5E, disposent d'instruments de plus de 40 ans. «La navigation se fait avec une carte, un feutre et la vue».

Le GPS ou d'autres technologies modernes n'existent pas dans ces avions. Ceux-ci ne sont donc plus adaptés aux opérations de combat et ne sont plus utilisés à cette fin. «En situation de crise, on ne pourrait toucher aucune cible», souligne M. Reist. (ats/nxp)

Créé: 07.07.2019, 14h33

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.