Mercredi 26 juin 2019 | Dernière mise à jour 22:59

Partenariat La pauvreté recule d’un cran à Genève les mardis

Soutenue par la Loterie Romande, l’association des Colis du Cœur distribue 3600 paquets par semaine aux plus démunis. Des chiffres qui augmentent drastiquement d’année en année.

Depuis 2010, la distribution annuel de paquets par les Colis du Coeur a passé de 43000 à 150000 unités.

Depuis 2010, la distribution annuel de paquets par les Colis du Coeur a passé de 43000 à 150000 unités. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est un rite. Presque tous les mardis de l’année, entre 8h30 et 18h30 au 16 de la rue Blavignac à Carouge(GE) près de 3600 paquets sont distribués aux plus démunis par les bénévoles des Colis du Cœur. «Nous allons fermer uniquement le 25 décembre et le 2 janvier 2019, souligne Anne-Lise Thomas, responsable de la recherche de fonds. En revanche, nous offrons double ration à la veille des Fêtes ainsi qu’à la reprise, le 8 janvier prochain. Nos bénéficiaires qui le désirent recevront en plus des cadeaux pour leurs enfants.»

En 2010, 43 000 cartons contenant l’équivalent de deux à trois repas par personne ont apporté une partie de l’essentiel à des indigents. Mais cette année, 150 000 colis ont été attribués aux détenteurs de bons distribués par les services sociaux genevois. «Cela représente aussi 8000 colis de plus, rien que depuis l’an passé, précise Anne-Lise Thomas. Pour répondre à la demande qui augmente drastiquement d’année en année, le nombre de nos bénévoles - 80 cette année - a doublé en seulement trois ans.»

Parmi les bénéficiaires, environ 30% ont le passeport suisse et le reste est d’origine étrangère. «Il n’y a pas de requérants d’asile, ajoute la responsable de la recherche des fonds des Colis du Cœur. Tous sont peu qualifiés et appartiennent à la catégorie des «Working Poor»: ils travaillent mais ne disposent pas d’assez de revenus pour subvenir à leurs besoins.» Signalons à titre d’exemple qu’une personne doit gagner moins de 1200 francs par mois pour pouvoir bénéficier de bons de l’aide sociale donnant droit à des Colis du Cœur.

De la viande grâce aux partenariats

Les colis contiennent des produits secs et frais. Pour des familles avec bébé, des couches culottes sont ajoutées ainsi que du lait en poudre maternisé. «Nous recevons l’essentiel de la Fondation Partage qui redistribue les surplus provenant des petits et grands distributeurs.» Mais les apports de la banque alimentaire ne suffisent pas à confectionner des colis équilibrés. «C’est là qu’interviennent des partenaires comme la Loterie Romande qui nous soutient depuis plusieurs années. Grâce à leurs aides, nous pouvons ajouter d’autres produits frais, du lait pour adulte, des œufs par exemple. Mais c’est surtout la viande qui est si chère parce qu’il n’y a pratiquement pas de surplus que nous pouvons placer dans nos colis et qui est si appréciée par nos bénéficiaires. C’est dire combien ce partenariat avec la Loterie Romande nous est indispensable.» (Le Matin)

Créé: 14.12.2018, 06h47


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.