Samedi 30 mai 2020 | Dernière mise à jour 21:09

Éducation Un père gifle sa fille, il est condamné

La justice vaudoise n’a pas aimé la violente claque donnée à une fillette par son père. Ce dernier a été reconnu coupable de voies de fait qualifié et doit payer une amende.

Gifler son enfant est passible de condamnation judiciaire.

Gifler son enfant est passible de condamnation judiciaire. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y a encore beaucoup de parents qui estiment avoir le droit de corriger physiquement leurs enfants. Ce que la loi interdit pourtant.

Il existe un droit de correction, mais uniquement dans certaines circonstances définies par le Tribunal fédéral. Sinon c’est la condamnation, comme l’a vécu une famille vaudoise.

Un papa a giflé sa fille, âgée de près de 10 ans, en juin dernier à Lausanne. Trois mois plus tard, le procureur du Ministère public a condamné cet homme de 62 ans à une amende de 500 francs pour voie de fait qualifié.

Au passage, le coupable doit s’acquitter des frais de justice de 425 francs.

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Créé: 23.11.2014, 08h58

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.