Dimanche 8 décembre 2019 | Dernière mise à jour 10:15

Vidéo Le père Noël géant débarque à Lausanne

Un père Noël tout en bois flotté a débarqué dans la capitale vaudoise samedi. Il mesure 10 mètres et va décorer la place Centrale pour le Bô Noël.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En provenance du Marché des Flottins à Evian (F), un père Noël géant de dix mètres de haut a traversé sans encombre le lac Léman samedi matin. Il prendra ses quartiers à la place Centrale à l'occasion de Bô Noël.

Les 2,5 tonnes du père Noël tout en bois flotté, réalisé par le Village des Flottins, ont été embarquées sur la barque La Savoie spécialement affrétée pour l'occasion. Arrivée au port d'Ouchy, la sculpture a été débarquée par grue devant plusieurs dizaines de personnes. Elle sera séparée en plusieurs morceaux avant d'être acheminée à la place Centrale.

Le Père Noël y sera monté dans les semaines qui viennent, entouré de ses biches et de ses cerfs. Toute la troupe s'illuminera à la nuit tombée dès l'ouverture de Bô Noël le 20 novembre. Des chalets et un carrousel d'antan accompagneront l'équipée, ont précisé les organisateurs.

Du 20 novembre au 31 décembre, la 5e édition de Bô Noël, le marché de Noël lausannois, investira sept lieux et onze satellites. Parmi les nouveautés, des festivités à la Cité, ainsi que des collaborations avec Lausanne 2020. Une «silent party» géante est prévue le 31 décembre sur la place Centrale. (ATS/Le Matin)

Créé: 10.11.2019, 11h14

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.