Lundi 25 juin 2018 | Dernière mise à jour 16:53

Lausanne La pétition en faveur de la forêt du Flon classée

Le texte demandait aux autorités de renoncer «définitivement à raser cette forêt» en vue de réaliser le tracé du tram. C'est non.

Les députés vaudois ont classé mardi la pétition demandant de sauver la forêt du Flon.

Les députés vaudois ont classé mardi la pétition demandant de sauver la forêt du Flon. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Après un débat nourri mardi, les députés vaudois ont à une large majorité classé la pétition qui veut sauver la forêt du Flon à Lausanne. Les pétitionnaires souhaitaient que les autorités renoncent à y réaliser la rampe routière Vigie-Gonin.

Mesure d'accompagnement de la construction du tram, cette rampe hérisse le poil des pétitionnaires et opposants. «Ce projet semble sortir d'un plan urbanistique des années 60», a défendu Hadrien Buclin (Ensemble à Gauche).

Si son groupe se dit favorable au tram t1, il ne croit pas à la nécessité de raser la forêt pour sa réalisation. «Il faut étudier d'autres variantes». Un point de vue partagé par une partie des Verts.

Munie de 6619 signatures, la pétition demandait aux autorités communale, cantonale et fédérale de renoncer «définitivement à raser cette forêt». De l'avis des pétitionnaires, ce site est le «seul point vert de toute la surface du Flon (...) c'est le poumon du Flon».

Intérêt général

Reste que l'écrasante majorité du Grand Conseil a suivi la commission et classé le texte (99 oui, 15 non et 6 abstentions). «Il n'est jamais plaisant d'abattre des arbres, qui plus est en ville, mais c'est nécessaire», a argué le député UDC Jean-Luc Chollet. Il faut voir l'intérêt général, a-t-il plaidé.

«Nous en avons marre d'attendre», a abondé la Verte Rebecca Joly. «Ce tram, c'est un axe fort entre le centre de Lausanne et l'ouest, nous en avons besoin».

Et la socialiste Sarah Neumann d'ajouter que «la population étouffe» dans les lignes de transport public actuelles qui relient ces deux zones. «Je regrette le réveil tardif des opposants et des pétitionnaires. La route fait partie du paquet».

Pas tout raser

Au micro, la conseillère d'Etat en charge du dossier Nuria Gorrite a martelé son message: «Nous ne pouvons pas réaliser le tram sans réaliser la rampe Vigie-Gonin». Et d'ajouter «nous n'allons pas raser la forêt du Flon. Un quart de celle-ci se verra amputée».

A la tribune, la socialiste a mis en lumière la lenteur du projet. «Dans le meilleur des cas, un tram circulera sur ce tronçon à l'horizon 2024-2025», soit un processus d'environ vingt ans.

Devant le TF

Reste que le sujet n'est pas clos. En février dernier, le Tribunal administratif fédéral a en effet admis partiellement l'un des recours dirigés contre les plans des Transports publics lausannois (TL) approuvés par l'Office fédéral des transports (OFT).

Il estime que l'OFT n'est pas compétent pour se prononcer sur le défrichement et les expropriations en lien avec la construction de la rampe routière entre la rue de la Vigie et l'avenue Jules-Gonin. La décision avait provoqué la joie des opposants menés par Guillaume (dit Toto) Morand, figure de proue des commerçants du Flon. Un recours des autorités est pendant au Tribunal fédéral. (ats/nxp)

Créé: 13.03.2018, 18h37


Sondage

La victoire d'Erdogan et ses pouvoirs élargis en Turquie vous inquiètent-ils?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.