Dimanche 17 février 2019 | Dernière mise à jour 00:43

Alerte Pharmacie évacuée à St-Imier pour cause d'acide picrique

La police bernoise est intervenue samedi matin dans une pharmacie pour se saisir d'un produit devenu instable et le détruire.

La route principale a été fermée pendant quatre heures devant la pharmacie, sur l'axe Bienne-La Chaux-de-Fonds.

La route principale a été fermée pendant quatre heures devant la pharmacie, sur l'axe Bienne-La Chaux-de-Fonds.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le calme est revenu à St-Imier (BE). après l'intervention de la police bernoise samedi matin dans une des deux pharmacies bordant la route principale. «Le déploiement des secouristes était impressionnant. Des passants ont été renvoyés sans ménagement sur l'autre trottoir», témoigne un cafetier.

Avertie qu'une réaction chimique s'était produite dans les locaux d'une pharmacie, la police a envoyé à la rue Francillon 15 les spécialistes de la brigade «incendies et explosions».

À l'air libre

Selon la police, ses spécialistes «ont pu prendre possession du produit» pour le neutraliser. Cette substance chimique devenue instable à l'air libre a été placée dans un fût posé sur le trottoir.

Explication du service de presse de la chaîne Galenica: «Lors d’un contrôle interne par notre responsable sécurité au travail la semaine passée, celui-ci a constaté au sein de la pharmacie de notre partenaire Amavita de St-Imier la présence d’un produit qui est hautement explosif s’il est à l’état cristallisé», rapporte la porte-parole Christina Hertig. Il s'agissait d'acide picrique.

Réactif chimique

«L’acide picrique était utilisé autrefois en pharmacie comme réactif chimique pour des analyses de laboratoire et en solution diluée pour le traitement de brûlures», détaille Christina Hertig. Aujourd’hui il n’est pratiquement plus utilisé en pharmacie: c'est lors d'un contrôle qu'il a été mis à jour dans les locaux de la pharmacie.

«En collaboration avec la police du canton de Berne, il a été décidé hier de procéder à l’évacuation pendant les horaires de fermeture de la pharmacie et à la destruction du produit», a confirmé la société Galenica. Précision supplémentaire: «Les contrôles de routine par nos services centraux visent à garantir la sécurité au travail».

Pompiers et démineurs

Les pompiers, les démineurs, ainsi que la police étaient sur place pour coordonner les travaux. «Toutes les opérations se sont déroulées avec succès et le produit a été détruit par les démineurs dans la meilleure sécurité», insiste Galenica.

L'acide a été acheminé dans les environs du stand de tir pour y être neutralisé. Précision d'un témoin: «Le convoi s'est déplacé très lentement, à 20 km/h».

Pendant l'intervention, une ambulance et les sapeurs-pompiers d'Erguël ont été appelés à titre préventif. La police précise que «personne n'a été blessé» et que «la population n'a jamais été en danger». Tout risque de danger est définitivement écarté. La rue Francillon a été rouverte au trafic vers 14 heures, samedi. (Le Matin)

Créé: 10.02.2019, 17h54

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.