Dimanche 20 octobre 2019 | Dernière mise à jour 14:11

Schwanden (GL) Plaidoyer de Burkhalter pour l'immigration européenne

Le président de la Confédération s'est lancé dans un plaidoyer pour l'immigration, en particulier venant de l'Union européenne samedi devant les plus de 250 délégués du PLR réunis à Schwanden (GL).

Plaidoyer de Didier Burkhalter pour s'opposer à l'initiative UDC «contre l'immigration de masse» le 9 février.

Plaidoyer de Didier Burkhalter pour s'opposer à l'initiative UDC «contre l'immigration de masse» le 9 février.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Didier Burkhalter a appelé à refuser l'initiative UDC «contre l'immigration de masse» le 9 février.

«La Suisse est un miracle», a déclaré le conseiller fédéral libéral-radical. Elle n'est partie de pratiquement rien pour arriver à se hisser en tête des classements sur l'innovation, la compétitivité, ou de la circulation des chercheurs.

La Suisse doit demeurer ouverte à l'étranger et à l'Europe si elle entend rester sur la voie du succès. L'immigration a permis notamment de fournir 25 milliards de francs aux recettes de l'AVS ces dix dernières années.

Les ressortissants de l'UE apportent un cinquième des cotisations mais ne touchent qu'un septième des prestations, a rappelé Didier Burkhalter. Avec la votation du 9 février, «nous devons décider si nous voulons poursuivre sur cette voie».

La libre circulation est au coeur de la voie bilatérale. «Nos hôpitaux mais aussi l'hôtellerie et l'agriculture ne tourneraient pas sans cette immigration. C'est pourquoi toutes les branches économiques s'opposent à l'initiative de l'UDC qui veut introduire des contingents».

Effets négatifs des contingents

D'ailleurs les contingents, on les connaît du passé et ils ne limitent pas l'immigration. Ils entraîneraient une augmentation de l'immigration illégale et du travail au noir.

Par ailleurs, ils ne sont pas compatibles avec la libre circulation. Ils pourraient remettre en cause toute la voie bilatérale. C'est pourquoi le Conseil fédéral est d'avis qu'il faut rejeter l'initiative, a déclaré le conseiller fédéral devant les délégués libéraux-radicaux avant que ceux-ci entament un débat et décident du mot d'ordre du parti concernant le texte de l'UDC. (ats/nxp)

Créé: 11.01.2014, 12h07


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.