Jeudi 9 juillet 2020 | Dernière mise à jour 20:09

Coronavirus La police genevoise met fin à un match de foot sauvage

Une rencontre se déroulait sur un terrain de Vessy, devant près de 300 spectateurs. Tout le monde est parti dans le calme.

Non seulement un terrain de foot était occupé à Vessy, mais également des courts de tennis.

Non seulement un terrain de foot était occupé à Vessy, mais également des courts de tennis. Image: Ville de Genève

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police genevoise est intervenue dimanche matin au centre sportif de Vessy (GE) pour mettre fin à un match de football qui s'y déroulait au mépris des mesures sanitaires prises dans le cadre de la pandémie de coronavirus. Les joueurs ont quitté les lieux dans le calme.

«Nous avons été averti par le service des sports de la Ville de Genève qui nous a signalé qu'une partie de football avait lieu sur un terrain de Vessy en présence de 300 personnes», a relevé le porte-parole de la police genevoise Alexandre Brahier, confirmant une information de 20 Minutes. La police a envoyé ses patrouilleurs Covid. Les gens se sont dispersés à leur arrivée. Les joueurs ont obtempéré et sont partis, a relevé M.Brahier.

Aussi des parties de tennis

La police genevoise a aussi dû intervenir sur les courts de tennis du centre de Vessy, où une trentaine de personnes avaient bravé l'interdiction d'utiliser les installations. Jeudi soir, la police avait mis fin à une rencontre de football sauvage qui avait attiré un millier de personnes au bord d'un terrain situé au nord de Lausanne. (ats/Le Matin)

Créé: 24.05.2020, 15h58

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.