Mercredi 19 septembre 2018 | Dernière mise à jour 19:00

Allergies Le pollen de bouleau flotte déjà dans l'air

Ces arbres connus pour leur écorce blanche sont en avance sur leur floraison en Suisse.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les allergiques vont au-devant de temps difficiles. Le bouleau, dont le pollen est particulièrement agressif, fleurit dans toute la Suisse, une semaine plus tôt qu'habituellement.

La douceur du mois de mars explique cette floraison précoce, a indiqué Regula Gehrig, de la division phénologie de MétéoSuisse, citée dans un communiqué du centre d'allergie suisse «aha!» publié jeudi. Les concentrations en pollen de bouleau seront importantes ces prochains jours. L'arbre fleurit encore jusqu'en mai.

«Le pollen de bouleau contient certaines protéines qui génèrent de fortes allergies», relève le directeur de «aha!» Georg Schäppi. Comme les particules de ce pollen sont relativement petites, elles pénètrent rapidement et facilement dans les voies respiratoires.

Elles provoquent alors le rhume des foins et ses pénibles conséquences: des crises d'éternuements, le nez qui coule ou qui se bouche complètement, des yeux qui démangent ou qui pleurent, ainsi que des démangeaisons sur le palais, dans le nez et les oreilles. En Suisse, une personne sur dix est concernée.

Médicaments disponibles

Il est important de bien traiter une allergie au pollen, fait savoir le centre d'allergie suisse dans son communiqué. Des médicaments peuvent atténuer les symptômes. Il existe également des immunothérapies.

Des comportements simples peuvent aussi avoir leur effet. Lors de la saison des pollens, il est recommandé de n'aérer que brièvement les pièces d'habitation, de se laver les cheveux avant d'aller dormir, de ne pas faire sécher le linge à l'extérieur et de toujours porter des lunettes de soleil. (ats/nxp)

Créé: 30.03.2017, 15h55

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.