Dimanche 22 septembre 2019 | Dernière mise à jour 12:09

Cheyres (FR) Pollution dans le lac de Neuchâtel: appel à témoin

Une grosse quantité d'hydrocarbure a été découverte samedi au port de Cheyres (FR), dans le lac de Neuchâtel. La police cherche le responsable.

Toute personne ayant des informations sur ce sujet est priée d'appeler le 026.304.17.17.

Toute personne ayant des informations sur ce sujet est priée d'appeler le 026.304.17.17. Image: Police cantonale fribourgeoise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Samedi, vers 20h00, la police cantonale fribourgeoise a été alertée à cause d'une pollution par des hydrocarbures dans le lac de Neuchâtel, au port de Cheyres. Une quantité indéterminée de diesel s'est répandue sur le plan d'eau, sur une surface d'environ 3000 m2.

D'importants moyens ont été mis en oeuvre par les pompiers afin d'endiguer les hydrocarbures et traiter l'eau. Le Service des forêts et de la nature ainsi que le Service de l’environnement ont également été sollicités. L’écosystème a été touché, mais pour l’heure, aucune mort de poisson n’a été constatée.

Selon la police, un bateau a fait le plein aux colonnes et du diesel s’est alors déversé dans le lac. L’auteur de cette pollution n’a pas encore été identifié. La personne responsable, les navigateurs ayant fait le plein ce samedi à partir de 15h00 au port de Cheyres ainsi que d'éventuels témoins, sont priés de contacter la Police cantonale fribourgeoise au 026/304.17.17.

Créé: 25.08.2019, 16h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.