Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 07:37

Haut-Valais La pollution au mercure s'étend près de Viège

Les sols d'une zone d'habitation supplémentaire, située au sud de la gare de Viège (VS), sont touchés. L'entreprise chimique responsable Lonza annonce de nouvelles études.

Une vue aérienne de l'entreprise Lonza, à Viège (VS).

Une vue aérienne de l'entreprise Lonza, à Viège (VS). Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La pollution au mercure près de Viège (VS) s'étend. Les sols d'une zone d'habitation supplémentaire sont touchés. L'entreprise chimique responsable Lonza annonce de nouvelles études.

L'aire concernée, nommée «Bäret», se trouve au sud de la gare de la ville. Ses sols présentent des concentrations en mercure pouvant atteindre 75 mg/kg, dépassant ainsi fortement la valeur d'assainissement actuelle de 5 mg/kg.

L'utilisation des parcelles fortement polluées en tant que jardins privés et places de jeux pour enfants est interdite, jusqu'à ce que ces surfaces soient assainies, a décidé le canton du Valais.

Dans les secteurs présentant des concentrations en mercure situées entre 0,5 et 5 mg/kg, il est recommandé de ne pas manger de denrées alimentaires provenant des jardins pollués, écrit l'Etat du Valais ce mardi 18 novembre. De plus, les enfants ne devraient pas jouer sur de la terre non végétalisée. (ats/nxp)

Créé: 18.11.2014, 14h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.