Vendredi 24 novembre 2017 | Dernière mise à jour 22:45

Enseignement Du porno à l'école pour les enfants?

Un psychologue zurichois propose de montrer des images X lors des cours d’éducation sexuelle, estimant qu’en voir permettrait de mieux en débattre.

Markus Theunert, chargé du service des affaires masculines du canton de Zurich.

Markus Theunert, chargé du service des affaires masculines du canton de Zurich. Image: Laurent Crottet

Est-ce raisonnable de montrer des films X à l’école?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Markus Theunert est connu à Zurich pour être le Monsieur Egalité du canton, chargé du Service des affaires masculines. Psychologue et sociologue, il est aussi président de männer.ch, association faîtière des organisations masculines et paternelles de Suisse. Par ce biais, il a lancé hier un pavé dans la mare via la NZZ am Sonntag en proposant que les écoles intègrent du porno dans les cours d’éducation sexuelle. «Aujourd’hui, une écrasante majorité de mineurs ont déjà vu des films pornographiques sur Internet ou sur un smartphone, affirme-t-il. Les parents ne font que leur interdire au lieu d’en débattre.» La loi actuelle ne permettant pas aux mineurs de «consommer» les produits?X, Markus Theunert souhaite la changer. «Pour autoriser la diffusion de quelques minutes d’images pornos douces à l’école afin qu’un éducateur sexuel en discute avec les élèves», dit-il. Une idée «surprenante», estime Georges Pasquier. «Nous abordons déjà tous les sujets de sexualité dans les écoles primaires», explique le président du Syndicat des enseignants romands. «Pornographie comprise.» Pour lui, en revanche, la diffusion d’images est délicate. «Mais tout dépend de comment cela se ferait», ajoute-t-il. Le conseiller national Yves Nidegger trouve «l’idée pas fausse mais pédagogiquement absurde». Pour l’élu UDC genevois, «c’est comme si l’on faisait fumer un joint à des écoliers pour ensuite disserter sur les méfaits de la drogue». Son collègue Luc Barthassat (PDC/GE), lui, se dit «dérangé» par une telle proposition. «S’il est bien d’en parler, concède-t-il, il est inutile de montrer de telles images, surtout à des enfants qui n’en ont jamais vu.» (Le Matin)

Créé: 15.07.2012, 22h57


Sondage

Profitez-vous pleinement du Black Friday?





Sondage

Parvenez-vous à épargner, chaque mois?




Publicité

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.