Samedi 25 mai 2019 | Dernière mise à jour 14:47

Suisse La Poste exploite des boîtes aux lettres en Espagne

Les sites touristiques sont dotés de quelque 800 boîtes aux lettres jaunes estampillées La Poste suisse. But: le trafic de cartes postales.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors que le nombre de filiales de La Poste diminue en Suisse, le géant jaune étend ses services à l'étranger, à l'image du courrier de vacances, annonce vendredi le «Blick». Ainsi aux Baléares, aux Canaries et dans quelques stations balnéaires espagnoles, les touristes peuvent y apercevoir des boîtes aux lettres jaunes où il est bien précisé que c'est le géant jaune qui les exploite. Il y en aurait en tout près de 800. La Poste propose en outre des timbres spéciaux via les hôtels et les boutiques à souvenirs.

Si le nom de La Poste Suisse figure sur les boîtes aux lettres, c'est parce que les cartes postales et le courrier sont envoyés via son réseau international, explique en substance son porte-parole François Furer au journal. Mais le géant jaune ne fait pas d'affaires en Espagne, précise-t-il. Raison pour laquelle aucun employé espagnol ne s'occupe de les relever. C'est le groupe Asendia, une «joint-venture» entre La Poste Suisse et La Poste française, qui se charge de ce travail.

Selon le «Blick», le géant jaune détient actuellement 40% du capital d'Asendia, contre 50% en 2017. Et le quotidien s'interroge: ce commerce de boîtes aux lettres et de cartes postales est-il rentable? Son financement se fait-il avec les bénéfices réalisés en Suisse?

Selon François Furer, La Poste ne finance ni les boîtes aux lettres, ni les timbres. Ces affaires sont toutes sous la houlette d'Asendia Espagne. Et elles seraient rentables, selon le rapport annuel 2018 qui ne précise toutefois pas le montant de ses bénéfices. La participation du géant jaune dans l'entreprise ne générerait pas non plus de recettes. (nxp)

Créé: 15.03.2019, 14h48

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.