Samedi 23 novembre 2019 | Dernière mise à jour 01:39

Anniversaire La Poste fête les 50 ans du premier alunissage

Les 50 ans du premier homme sur la Lune sont fêtés par le géant jaune qui a créé un timbre pour l'occasion. Swissmint a, quant à lui, émis une pièce de vingt francs en argent.

De gauche à droite: Nicola von Greyerz (Université de Berne), Christoph Tanner (Swissmint) avec la pièce de monnaie spéciale et Bernhard Kallen de La Poste.

De gauche à droite: Nicola von Greyerz (Université de Berne), Christoph Tanner (Swissmint) avec la pièce de monnaie spéciale et Bernhard Kallen de La Poste. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Poste et Swissmint ont présenté respectivement un timbre et une pièce de monnaie spéciaux à Berne.

L'Université de Berne entend pour sa part commémorer sa participation à l'événement de 1969 dès fin juin par une grande fête de la science. Elle présente d'ores et déjà un premier aperçu de la recherche spatiale dans le cadre de la BEA de printemps à Berne.

Le timbre spécial de la Poste, d'une valeur de un franc, montre un astronaute en excursion sur la Lune, une image déjà visible à l'époque lors de la retransmission télévisée de l'événement. Swissmint commémore pour sa part le premier voyage sur le satellite et le rôle joué alors par l'Université de Berne par l'émission d'une pièce de vingt francs en argent. (ats/nxp)

Créé: 01.05.2019, 18h24

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.