Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 05:46

Editorial Pâques, les vacances de tous les dangers

Les mesures prises il y a 20 jours n'ont pas infléchi la courbe de progression du coronavirus en Suisse. Le Conseil fédéral annoncera aujourd'hui s'il faudra obligatoirement passer Pâques seul sur son balcon. Peu probable.

La période de Pâques va être cruciale pour la suite de l'épidémie. Si les gens s'éparpillent dans la nature, cela risque fort de prolonger les mesures actuelles d'un bon mois.

La période de Pâques va être cruciale pour la suite de l'épidémie. Si les gens s'éparpillent dans la nature, cela risque fort de prolonger les mesures actuelles d'un bon mois. Image: istock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'efficacité des mesures prises depuis le 16 mars laisse songeur. Après une vingtaine de jours de semi-confinement, l'épidémie n'a pas atteint encore son pic, selon les déclaration jeudi de «M. Corona», Daniel Koch de l'OFSP. Parfois, ce haut fonctionnaire joue avec nos nerfs, car la semaine dernière il disait que la courbe allait s'aplatir. Et puis, une semaine plus tard, nous n'avons pas fini de grimper. En 24 heures, il a fallu compter une cinquantaine de décès supplémentaires, des chiffres qui se rapprochent des statistiques italiennes.

Des mailles pas assez serrées

Ainsi, la Suisse a désormais l'une des proportions les plus élevées de cas pour 100'000 habitants en Europe a précisé l'OFSP. Ces chiffres devraient faire taire les politiciens qui réclament un retour à la normale le plus rapidement possible. Ces chiffres disent aussi qu'on n'en a pas fait assez. En tout cas, il n'est pas question d'assouplir des mesures qui ont montré un potentiel tout relatif. Soit nous comprenons encore mal comment ce virus se propage, soit les mailles du confinement ne sont pas encore assez serrées. Soit les deux.

Plusieurs «chez soi»

Dans ces circonstances apparaît la fête de Pâques dans un décor bucolique de printemps. Alain Berset et les chefs de police cantonaux appellent les gens à ne pas se déplacer, à ne pas rejoindre leur chalet, à ne pas faire de la randonnée, ni prendre la moto... Ce sont des recommandations, pas des interdictions. Tout un chacun peut bien argumenter que sa résidence secondaire est autant un «chez soi» que sa résidence principale.

Pour terrasser la progression...

Mais, une fois encore, malgré les mauvais chiffres de cette semaine, il serait étonnant que le Conseil fédéral change de doctrine et décide aujourd'hui d'un confinement général pour les deux semaines de Pâques. Pourtant, cette mesure draconienne serait peut-être l'occasion de terrasser la progression de l'épidémie. Las, nos ministres tiennent à conserver cette petite parcelle de responsabilité individuelle pour la population. Apparemment, quel qu'en soit son coût.

De la mi-mai à la mi-juin...

Il reste à espérer que les citoyens se montreront à la hauteur de la confiance qu'on leur témoigne, en bridant leurs envies d'évasion durant ces deux semaines de Pâques, en réussissant l'exploit civique d'un auto-confinement total et volontaire. Sinon, nous risquons d'en prendre encore pour un mois, jusqu'à la mi-juin ou lieu de la mi-mai.

Eric Felley

Créé: 03.04.2020, 09h20

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.