Dimanche 16 décembre 2018 | Dernière mise à jour 15:24

Vaud Pratiques illégales à l'abattoir de Moudon

Contrairement à ce que prétendent les défenseurs des animaux, les images insoutenables tournées l'an passé au sein de l'entreprise mettent en évidence des non-conformités, selon le vétérinaire cantonal.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des moutons et des veaux égorgés sans ménagement par des employés maladroits, qui ne parviennent pas à saisir et assommer les bêtes correctement avant leur mise à mort. La nouvelle vidéo diffusée par l'association PEA (Pour l’égalité animale) se veut choc. Elle aurait été tournée entre mars et octobre 2017.

«Ce ne sont pourtant que des pratiques ordinaires des abattoirs d’un pays qui prétend avoir la législation la plus stricte du monde», affirme Pia Shazar, présidente de PEA. Un autre porte-parole de cette association affirme ce mercredi que tout était légal à Moudon, selon des vétérinaires que PEA aurait approchés, «c'est pourquoi il faut fermer tous les abattoirs». Pourquoi n'avoir pas soumis ces images au vétérinaire cantonal et demandé son avis sur ce cas? «A quoi bon?», rétorque PEA. Et de préciser sur son site web: «L’abattoir de Moudon produit parfois de la viande certifiée halal. Les vidéos obtenues démontrent qu’il respecte cependant la loi suisse qui impose d’étourdir les mammifères avant de les tuer, quel que soit le mode d’abattage», afin de couper l'herbe sous les pieds à ceux qui aimeraient faire de la récupération politique matinée d'islamophobie.

Affirmations démenties

Le hic, c'est que les affirmations péremptoires de PEA sont totalement démenties par le vétérinaire cantonal vaudois Giovanni Peduto: «Ces images mettent en évidence des non-conformités, tant au niveau du ménagement des animaux, que de leur immobilisation et du processus de mise à mort.» Giovanni Peduto précise aussi que son service a pris des mesures bien avant la diffusion du film en question, et s'interroge des véritables raisons de dévoiler à présent ce tournage datant de 2017.

Pour PEA, il n’existe «aucune façon de tuer éthiquement des animaux», d'où leur combat. Ces anti-spécistes avaient déjà diffusé des images dérangeantes tournées clandestinement à l’abattoir d’Avenches il y a quelques mois.

Quant à Kamil Yigit, patron de l'abattoir incriminé, il reconnaît les faits mais les minimise: «L'erreur est humaine, ça peut arriver, on a dû faire au mieux, notamment avec une pince électrique défectueuse. Depuis, on l'a changée. Et ce n'est pas facile de saisir les animaux.»

Mais a-t-il depuis lors modifié le processus d'abattage dans son entreprise? «Oui, et nous avons donné des cours de formation à notre personnel. D'ailleurs nous sommes régulièrement contrôlés par un vétérinaire», s'impatiente-t-il au téléphone. Selon le vétérinaire cantonal, «les mesures ordonnées sont effectives. Pour le reste les procédures sont encore ouvertes et ne peux pas donner plus d'éléments à ce sujet.» D'après nos sources, un contrôle cantonal sera effectué le jeudi 15 mars à l'abattoir de Moudon. (Le Matin)

Créé: 14.03.2018, 17h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.