Vendredi 14 décembre 2018 | Dernière mise à jour 14:03

News piquantes Le premier bébé de l'année est né ce 3 décembre à Berne

Un piège tendu à Maudet, des Jurassiens qui vont finir timbrés et des bébés nés bien après leur naissance: c'est l'actu décalée du jour

Bravo à ce monsieur, qui vient d'être né le 1er janvier 1974.

Bravo à ce monsieur, qui vient d'être né le 1er janvier 1974. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quelque 800 Suisses n’ont pas de date de naissance. Pour ne plus avoir une date inconnue sur le passeport, Berne a décidé aujourd'hui d’en attribuer une aux concernés, ce qui est sympa. Ils seront tous nés un 1er janvier. La bonne nouvelle, c'est qu'une horde de premiers bébés de l'année sont donc nés ce 3 décembre... Ce qui est moins sympa, c'est la date choisie: le 1er janvier on hésite rarement entre filer à un anniversaire et reprendre de l’aspirine. C’est salaud. Et si les fonctionnaires fédéraux veulent vraiment verser dans le sadisme ils auraient dû aller au bout de la logique. Et leur infliger le 29 février.

Renaud Michiels


Courtoisie louche

Selon le communiqué officiel du PLR genevois de ce lundi matin, «le comité directeur a invité son magistrat à démissionner». Encore une invitation? N’y allez pas, M. Maudet, c’est un piège!

Renaud Michiels


Pan dans les dents

Ainsi donc, le Jura n'est pas content. Certes, la Poste a consacré un timbre au pont de Saint-Ursanne, mais c'est celui de 2 francs que personne n'utilise. Les trois autres, bien plus populaires, montrent des lieux dans les cantons de Bâle-Ville, du Tessin et de Berne. Plus précisément dans ce dernier à Kandersteg. Kandersteg, le bled d'Ogi! Et voilà, les trois cantons favorisés ont eu des conseillers fédéraux. Alors les Jurassiens, avant de râler, commencez d'abord par faire enfin élire l'un des vôtres. Une fois à ce poste, la Poste pensera peut-être à vous.

Michel Pralong


Pan dans les Pouilles

Photo: AFP

Et ça râle aussi dans le village italien de Polignano a Mare, bijou des Pouilles, dont l'entrée à la vieille ville se fait désormais via des tourniquets. Et tout non-résident doit payer 5 euros pour accéder notamment au fantastique marché de Noël. C'est fait notamment pour éviter un engorgement, mais certains protestent: l'accès doit rester libre pour tous. Ben voilà une idée pour Sainte-Ursanne. Arrêtez de vous plaindre que votre timbre à 2 balles se vend pas. Faites payer 2 francs l'entrée dans la perle du Jura. Cela vous rapportera du fric sans que personne ne vous lèche le cul.

Michel Pralong


Gilles est jaune

«Alessio, Amine, Manon, John… Les visages des gilets jaunes de Cagnes»: Nice-Matin dresse le portrait de quelques gilets jaunes. Dont John, donc, 36 ans, qui bosse dans une entreprise de service public. Et qu’on se permettra de surnommer Gilet John.

Renaud Michiels


Formation continue

Lors de la COP24 à Katowice, ce lundi, Alain Berset a causé climat. Mais il a aussi rencontré le premier ministre néerlandais Mark Rutte. Ce dernier lui a montré sa technique pour manier un yo-yo. Ou pour faire un lapin en ombre chinoise, on n'est pas sûr.

Renaud Michiels


Climatosceptiques: fosse information

Donc Alain Berset est en Pologne, où il a récapitulé tous les bouleversements climatiques que nous subissons, précisant: «Alors soyons clairs: ces évolutions ont fini par faire taire les derniers sceptiques.» Donc notre président est le dernier homme sur Terre à n'avoir jamais entendu parler de Donald Trump.

Michel Pralong

(Le Matin)

Créé: 03.12.2018, 17h02

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.