Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 08:12

Coronavirus L'armée va se déployer dès lundi en Suisse

Le bataillon d'hôpital 5 va être déployé lundi en Suisse pour faire face au coronavirus, a annoncé le chef de l'armée, Thomas Süssli.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans le cadre de la pandémie provoquée par le coronavirus, un bataillon de quelque 600 militaires sera déployé pour la première fois lundi. Il sera mobilisé pour soutenir des hôpitaux dans les cantons.

Jusqu'à présent, deux douzaines de militaires interviennent au Tessin. L'armée pense que d'autres cantons vont bientôt demander de l'aide, a indiqué un porte-parole du Département fédéral de la défense samedi à l'agence Keytone-ATS.

Le chef de l'armée, Thomas Süssli, a annoncé la mission sur Twitter dans la nuit de vendredi à samedi. Il s'agit d'un «service spécial pour notre sécurité et notre protection à tous».

Le bataillon hôpital 5 est l'un des quatre bataillons hôpital de l'armée suisse. Parmi ses tâches figure notamment le soutien «des hôpitaux civils en personnel et en matériel en cas de situations extraordinaires».

Mobilisation incertaine

Difficile de dire à ce stade combien de membres de l'armée seront vraiment déployés: plusieurs centaines de personnes sont du moins attendues, précise le porte-parole. Il est toutefois possible que tous ne soient pas incorporés, par crainte d'une infection, ou à cause d'autres obligations, comme la garde d'enfants par exemple.

En raison de la pandémie de coronavirus, le Conseil fédéral a décidé le 6 mars de mettre à disposition des cantons jusqu'à 800 membres de l'armée pour les aider. La mesure permettra notamment d'épauler les hôpitaux civils et le système de santé actuellement surchargé.

L'armée est déjà mobilisée au Tessin depuis lundi dernier. Elle a d'abord soutenu l'hôpital de Bellinzone avec deux ambulances. Depuis vendredi soir, un total de 23 membres des services sanitaires ont été déployés au Tessin.

Plus de 200 appareils respiratoires

A Bellinzone et Lugano, ils aident à soigner les patients et s'occupent du matériel. Le soutien matériel comprend des systèmes d'aide respiratoire et de suivi, des brancards, des tentes et des conteneurs médicalisés. Les détachements doivent être remplacés le 20 mars. Selon l'armée, la durée du déploiement n'a pas encore été déterminée.

Selon la Société suisse de médecine intensive (SSMI), les unités de soins intensifs en Suisse disposent de 800 à 850 lits équipés d'appareils respiratoires. L'armée dispose de 204 appareils supplémentaires pour les éventuels patients atteints de la maladie pulmonaire Covid-19. Quatre d'entre eux se trouvent au Tessin depuis vendredi.

Et vous, comment vous saluez-vous? Notre micro-trottoir à Lausanne et Genève.

(ats/nxp)

Créé: 14.03.2020, 03h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.