Lundi 18 novembre 2019 | Dernière mise à jour 02:31

Elections au Conseil des Etats Vers une première historique en Valais

Ils ne sont désormais plus que cinq candidats pour défendre le Valais à Berne. Pour la première fois, le canton devrait être représenté par une femme ou un élu non-PDC.

Beat Rieder (PDC), Marianne Maret (PDC), Mathias Reynard (PS), Brigitte Wolf (Les Verts) et Cyrille Fauchère (UDC).

Beat Rieder (PDC), Marianne Maret (PDC), Mathias Reynard (PS), Brigitte Wolf (Les Verts) et Cyrille Fauchère (UDC). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils seront bien cinq candidats, dont deux femmes, à viser l'un des deux sièges valaisans au Conseil des Etats, dimanche 3 novembre prochain. Le dépôt des listes a eu lieu ce mardi. Pour la première fois depuis 1857, le canton devrait être représenté par une femme ou un élu non-PDC.

Au premier tour, Beat Rieder (45'678 voix) a devancé sa colistière Marianne Maret (39'660). Le Haut-Valaisan et la Chablaisienne feront une nouvelle fois cause commune face au bloc de gauche formé de Mathias Reynard (PS, 3e/36'323) et de Brigitte Wolf (Les Verts, 5e/24'799). Le gain historique d'un siège au National a poussé les écologistes à rester dans la course, afin principalement d'amener des suffrages au leader de la gauche.

Le vent en poupe

Si la réélection de Beat Rieder semble actée – le sénateur haut-valaisan n'est contesté par aucun parti -, la lutte se veut totalement indécise entre Marianne Maret et Mathias Reynard. La première pourra bénéficier d'un soutien de l'électorat féminin, sevré de représentante à Berne en cas d'échec de la citoyenne de Troistorrents.

Le second peut se targuer d'avoir obtenu le meilleur score d'un élu cantonal au Conseil national. Il cristallisera sur son nom les envies des Valaisans désireux de mettre un terme à l'hégémonie longue de 162 ans du PDC sur le Conseil des Etats. A l'image de l'ex-conseiller fédéral PLR Pascal Couchepin qui a déclaré lundi devant l'assemblée de son parti vouloir voter pour le socialiste.

Fauchère en faire-valoir

Au premier tour, Marianne Maret s'est classée deuxième dans le Haut-Valais, troisième dans le Bas et seulement cinquième dans le centre du canton. Pour l'emporter, la sexagénaire devra surtout convaincre de nouveaux électeurs dans le Valais romand où Mathias Reynard est sorti premier, dimanche.

Si Philippe Nantermod (PLR, 4e/25'797) a choisi de se retirer en accord avec l'assemblée générale extraordinaire de son parti, l'UDC demeure dans la course. Bien que largement distancé au soir du 1er tour, Cyrille Fauchère (6e/16'652) a créé la surprise en choisissant de poursuivre l'élection. Son maintien dans la course ne devrait avoir aucune influence sur le résultat au soir du 3 novembre. (ats/nxp)

Créé: 22.10.2019, 17h57

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.