Dimanche 15 décembre 2019 | Dernière mise à jour 10:32

Foire d'art contemporain Près de 95'000 visiteurs à Art Basel

La 49e édition de la foire d'art contemporain a connu une affluence constante par rapport à l'année passée. Quelque 290 galeries étaient présentes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La 49e édition d'Art Basel a fermé ses portes dimanche. La manifestation a attiré 95'000 personnes en six jours, une affluence comparable à celle de l'an dernier, selon les organisateurs, qui évoquent un «grand succès».

4000 artistes

Quelque 290 galeries de 35 pays étaient présentes. On pouvait y voir et acheter peintures, dessins, sculptures, installations, photographies et vidéos de 4000 artistes.

Des collectionneurs privés de plus d'une centaine de pays ont participé à la foire, de même que des représentants de 400 musées et institutions, précisent les organisateurs dimanche dans un communiqué. A Art Basel, mardi et mercredi sont les «Private Days» réservés à un public choisi, tandis que la manifestation est ouverte à tout un chacun de jeudi à dimanche.

Juteux marché

En Suisse, le marché de l'art a atteint une valeur de 1,2 milliard de dollars l'année dernière. Cela représente une part de 2% sur un total de 63,7 milliards à l'échelle mondiale. Sachant que le marché est concentré à hauteur de 83% sur trois pays - Etats-Unis, Chine et Royaume-Uni -, la place helvétique est significative. (ats/nxp)

Créé: 17.06.2018, 21h11

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.